Appui au déploiement opérationnel du partenariat entre le Conservatoire du littoral et le réseau des Conservatoires d’espaces naturels (Charente-Maritime)

Lieu : ROCHEFORT

Poste à pourvoir le : 01/03/21

Date limite de candidature : 07/12/20

Description du poste :

1. ENTREPRISES
Raison sociale :  
 
Fédération des Conservatoires d’espaces naturels (FCEN) - Association Loi 1901  Secteur d'activité : environnement Adresse : 199 Rue de la Juine – 45160 OLIVET Téléphone : 02 38 24 55 00
 
Et
 
Conservatoire du littoral (CDL) - Établissement public de l’Etat à caractère administratif Secteur d'activité : environnement Adresse : la Corderie royale CS 10137 - 17306 ROCHEFORT Cedex
 
ATTENTION : le stage ne se déroulera pas dans les locaux de la FCEN, mais au siège du Conservatoire du littoral à Rochefort -- Corderie Royale (Charente-Maritime).
 
La Fédération des Conservatoires d’espaces naturels (FCEN) association créée en 1988, fédère 22 Conservatoires d’espaces naturels (CEN). La charte des CEN fixe le cadre de l’adhésion au réseau. Le réseau rassemble actuellement près de 1000 salariés et 10 000 bénévoles et adhérents.
 
La FCEN a pour mission principale de représenter le réseau des CEN auprès des partenaires nationaux, de fournir des services et des outils aux CEN et de favoriser les échanges entre ses membres afin de renforcer leurs actions sur le terrain. Elle est à ce titre, comme le Conservatoire du littoral, membre de la Commission des Aires Protégées de l’Agence Française de Biodiversité. La FCEN anime également des projets nationaux tels que le Pôle-relais Tourbières, le Plan Loire Nature, le PNA Chiroptère. 

Les CEN sont des associations à but non lucratif. Engagés mais non militants, ils œuvrent, pour les plus anciens, depuis 40 ans pour la préservation de la nature, des espèces, des milieux et des paysages. L’action des CEN est fondée sur la maîtrise foncière et d’usage qui leur assure un ancrage territorial. Elle s’appuie sur une approche concertée, au plus près des enjeux environnementaux, sociaux et économiques des territoires.
 
Au jour de signature de cette convention, les Conservatoires d’espaces naturels (CEN) développent leur action sur un réseau de plus de 3 700 sites, couvrant plus de 180 000 ha en métropole et outremer (Nouvelle-Calédonie) sur près d’1 commune sur 8.
 
L’action des CEN se décline selon 5 grands champs :  − des actions de connaissance ; − la maîtrise foncière et d’usage de sites ; − la gestion et la restauration des sites; − la valorisation du patrimoine par l’ouverture des sites au public et la sensibilisation ; − l’accompagnement des acteurs des territoires.
 
Le Conservatoire du littoral (Cdl), établissement public à caractère administratif de l’Etat, acquiert, aménage et confie en gestion des espaces naturels du littoral et des rivages lacustres en vue de les soustraire à l’urbanisation, de protéger les paysages qu’ils constituent et leur richesse écologique et patrimoniale, tout en les rendant accessibles au public.
 
Créé en 1975, le Cdl protège aujourd’hui plus de 213 000 hectares situés sur le littoral et les rivages lacustres. Son objectif à l’horizon 2050, dit du « tiers naturel », est d’acquérir 240 000 hectares en métropole et 70 000 hectares en Outre-mer. Les terrains du Cdl sont confiés en gestion aux collectivités territoriales, établissements publics ou à des associations.
 
Pour réaliser ses missions, le Conservatoire emploie actuellement 180 agents, fonctionnaires ou contractuels, au siège à Rochefort et dans les dix « délégations de rivages » réparties sur le littoral (en métropole et outre-mer). Ces délégations sont chargées, conformément aux orientations nationales, de négocier l’acquisition des terrains, d’assurer la maîtrise d’ouvrage de travaux sur ces terrains, d’en confier et d’en suivre la gestion au quotidien.  

2. OFFRE DE STAGE
 Description du contexte : Les CEN et le Cdl travaillent en partenariat étroit depuis de nombreuses années, sur de nombreux champs complémentaires tels que :
 
− l’acquisition foncière ; − la restauration et la gestion de sites ; − l’accroissement des connaissances naturalistes ; − l’accueil du public et les animations-nature ; − l’engagement citoyen.
 
Une nouvelle convention cadre de partenariat a été signée en 2020 pour dix années entre la FCEN et le Cdl. Elle se veut être une convention opérationnelle, structurant des collaborations concrètes à la fois au niveau national, mais également au sein des territoires.

Objectifs et description de la mission : Le stage a pour objectif de participer, aux côtés des référents techniques de la convention et de son comité de pilotage, à l’identification des nombreux partenariats existants entre le réseau des CEN et le Cdl, à leur mise en valeur pour diffusion et réplication et à la construction des modalités de collaboration opérationnelles. Ce travail sera accompli sur la base des éléments déjà acquis par les référents techniques dans la mise en œuvre de la convention en cours, au travers d’échanges avec les équipes de la FCEN, des CEN et du Cdl.
 
Cet inventaire et bilan permettra de dresser un panorama complet des relations opérationnelles entre le réseau des CEN et le Cdl, d’identifier les collaborations réussies et reproductibles sur d’autres territoires, et d’identifier les nouveaux axes de collaboration et leurs modalités de mise en œuvre (clés de réussite).
 
Il s’agira en premier lieu de recenser, à l’échelle de chaque délégation du Cdl et de chaque CEN, la nature des collaborations CEN-Cdl, d’identifier les plus abouties et celles qui sont valorisables et reproductibles. En second lieu, il s’agira de proposer des conditions opérationnelles et des clés de réussite pour la mise en œuvre de collaborations concrètes entre les CEN et les différentes délégations du Cdl.
 
Le stagiaire aura également la responsabilité d’organiser des entretiens avec les CEN, la FCEN et les délégations du Cdl pour mener à bien sa mission. Son travail fera ensuite l’objet d’une présentation en comité de pilotage.

Profil :

3. PROFIL RECHERCHE :

Formation :  Master 2, stage de fin d’études ou de césure d’Institut d’école politique (Sciences Po) ou d’école d’ingénieur en géographie ou filière liée.
 
Savoir / Savoir-faire : − Bonnes capacités d’analyse, rédactionnelle et de synthèse ;  − Connaissances sur la protection des espaces naturels en France et sur l’évaluation des politiques publiques ; − Connaissances en écologie et gestion de la biodiversité ; − Connaissances de base sur les méthodes de concertation ; − Maîtrise des logiciels de traitement de texte, tableur et SIG (Word, Excel, QGis).
 
Savoir-être :  − Forte motivation pour le travail en espace naturel protégé ;  − Capacités relationnelles ;  − Autonomie ; − Aptitude à évoluer au sein d’une équipe pluridisciplinaire ;  − Rigueur, sens de l’organisation et respect des délais ;  
 
Autres :  − Permis B et véhicule obligatoire − Expérience en espaces naturels protégés serait un plus − Expérience de travail de terrain en milieu naturel et compétences naturalistes seraient un plus


4- CONDITIONS DE STAGE :
Durée du stage : 6 mois, idéalement à partir de février ou mars 2021 (modulable, à définir selon période de stage du candidat retenu). Temps de travail : 35 H / semaine.
 
Indemnités en vigueur, fourniture d’un ordinateur et d’un poste de travail, prise en charge des déplacements dans le cadre de la mission, mise à disposition d’un véhicule professionnel en fonction des disponibilités du planning. Les frais de logement et de bouche ne seront pas assurés en dehors des missions elles-mêmes.
 
Le travail d’écriture et d’analyse se fera à Rochefort (Charente-Maritime), au siège du Conservatoire du littoral. Des déplacements ponctuels seront à prévoir (Nantes, Paris, Olivet...)

5. TRAITEMENT DE L'OFFRE  
CV et lettre de motivation à envoyer directement : - par E-mail : antoine.henriot@cen-haute-savoie.org
 
Préciser l’objet du mail : stage_Cdl-FCEN_NOM-Prénom.  Les documents doivent obligatoirement être nommés en respectant le format suivant : NOMPrénom_LM ou NOM-Prénom_CV.
 
- ou par courrier à  Asters, CEN Haute-Savoie  Antoine HENRIOT – Chargé de projet Stratégie foncière 84 route du Viéran - PAE de Pré-Mairy 74370 ANNECY (Pringy).
 
Date limite de candidature : 6 décembre 2020 inclus. Entretiens le 14 ou le 15 décembre.

Réponses définitives programmées fin de semaine 50.  Tous les candidats recevront une réponse ; merci de ne pas appeler les standards pour vous enquérir des suites de votre candidature.

Postuler à cette offre