POINTE DE CAPBRETON

Vaste entité naturelle comprise entre les villages de Capbreton et de Labenne, le site de la Pointe de Capbreton est bordé par l'Océan Atlantique à l'ouest et par la rivière « le Boudigau » à l'est.

Il regroupe tous les milieux littoraux caractéristiques de la côte sableuse aquitaine : une forêt de protection aux arbres sculptés par les vents faisant la transition entre la forêt littorale et le massif dunaire. Ici celui-ci est encore composé de dune blanche ou vive sur laquelle pousse l’oyat, la silène de Thore et la linaire à feuille de thym et de la dune grise ou dune fixée sur laquelle on observe, par exemple, l’épervière laineuse, l’astragale de Bayonne et l’alysson des sables.

Le site marque une limite dans le paysage car à partir de là, vers le sud et l’Adour, les dunes blanches deviennent moins volumineuses et moins mobiles (à proximité de l’embouchure de l’Adour, le grain de sable est plus lourd et a donc moins de facilités à s’entasser pour former des dunes élevées).

Le recul continu du trait de côte, estimé sur ce secteur à 3 mètres par an, est aussi une caractéristique du lieu, en réduisant la largeur de la dune mobile.

Les travaux qui viennent d’être réalisés sur la dune ont pour objectif de la fixer en facilitant la reprise de la végétation locale.

Le passage progressif de la dune grise à la forêt est très important pour la richesse biologique et paysagère. Cet espace s'enrichit d'espèces préforestières buissonnantes. Ce premier écran forestier joue un rôle de protection de la forêt littorale. On y observe le phénomène d'anémomorphose : la végétation est déformée sous l'influence des vents chargés d'embruns et de sable. Enfin, la forêt littorale est le stade ultime de la fixation dunaire. Elle se compose de pins maritimes, chênes liège et chênes pédonculés.

Celle-ci a été confiée à la commune de Capbreton et à l’ONF.

Actuellement ont lieu des travaux importants de restauration de la dune. Ces travaux ont été confiés par le Conservatoire à l’ONF qui a fixé les dunes par des branchages, matérialisé un cheminement piéton vers la plage et restauré la forêt de protection.

L’accès au site se fait désormais à pieds ou à vélo. Des barrières en bois permettent le stationnement de cycles afin d’encourager ce mode de déplacement. Les véhicules ne stationnent plus dans la forêt de protection ni sur les bas-côtés du chemin. En adoptant ces nouveaux comportements, les usagers vont contribuer à la protection de l’environnement.

Afin de pérenniser le résultat de ces travaux, un système de limitation de la circulation et du stationnement le long du chemin d’accès a été mis en place. Une barrière, qui sera fermée du 15 juin au 15 septembre, a été installée et les aires naturelles de stationnement existantes ont été stabilisées.

Au XVIème siècle a lieu la fixation du cours de l'Adour. Avant son détournement définitif vers Bayonne, en 1578, le fleuve divaguait jusqu'à Vieux Boucau. Le Boudigau et les zones humides du sud des Landes en sont les vestiges.
Au XIXème siècle, la fixation de la dune par une végétation adaptée a modifié le paysage en formant un cordon sableux continu.
Le but de ces opérations généralisées relevait de préoccupations strictement économiques. L'avancée des sables menaçait les hameaux et la forêt de pins qui venait d'être plantée dans les Landes. La végétation des dunes en piégeant le sable sur place évite le « mitraillage » des pins cultivés, par les grains de sable lors des tempêtes.
Aujourd'hui, la pinède n'est plus exploitée. Par contre, cet espace est très prisé pour les balades. Une piste cyclable longe le Boudigau et rejoint Labenne. Au sud du site, sur la commune de Labenne, le Conservatoire est devenu propriétaire de la Chapelle Sainte-Thérèse construite dans les années trente et rattachée au Centre Hélio Marin. Cette chapelle va être restaurée. Un projet d’usage futur est en cours de réflexion.
Le site accueille aussi des chasseurs à pied qui parcourent la forêt, ainsi que des chasseurs à l'alouette qui utilisent des "pantes" localisées sur la dune.

Téléchargez le dépliant Pointe de Capbreton - Paysages de la côte landaise entre océan et forêt

Téléchargez le dépliant Pointe de Capbreton - Dunes du Boudigau

 

Cliquez sur la carte pour la visualiser

Carte d'identité du site

Commune(s) : CAPBRETON (40) , LABENNE (40)

Surface protégée : 196.51 hectares

Protégé depuis : 1988

Nombre d'actes d'acquisition signés : 10

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

ONF Commune de Capbreton

Les sites à proximité

Faire un don