LES COMBOTS D'ANSOINE

Description

Sur  la presqu’île d’Arvert, le massif forestier des Combôts d’Ansoine est limitrophe des marais de la Seudre au Nord-est et de l’embouchure de l’estuaire de la Gironde au Sud-ouest.  Cette  forêt a été ravagée en 1976 par un important incendie. En vue d’aider la nature à reconquérir ce site dévasté par les flammes, le Conservatoire du littoral a acquis ce domaine forestier en 1978.

Enracinée sur l’une des plus longues dunes côtière de Charente-Maritime (3,5km), cette forêt est un site magnifique, classé « forêt de protection »,il s’agit de l’une des mesures de protection les plus anciennes des espaces boisés, interdisant tout changement de nature à compromettre la conservation ou la protection des boisements. Cet espace est également inventorié en ZNIEFF et intégré au réseau Natura 2000.

Ce site remarquable attire chaque été des milliers d’estivants, cette importante fréquentation accentue la pression naturelle exercée par les vents et les marées, ce qui favorise l’érosion de la dune.

L’ensemble du site relève du Régime Forestier. Il est géré par la Communauté d’agglomération Royan Atlantique en lien avec  l’ONF.

Faune et flore

Ce site composé d’un espace dunaire, d’une forêt et de mares offre une importante diversité d’habitats naturels, source de biodiversité. Parmi les espèces végétales, on peut signaler : l’asperge couchée Asparagus prostratus, le linaire des sables Linaria arenaria, l’œillet des dunes Dianthus gallicus, l’orchis des marais Ophrys palustris. S’agissant des animaux, on notera la présence du Pelobate cultripède Pelobates cultripes et du Triton marbré Triturus marmoratus et du Pipit rousseline Anthus campestris ou encore la Noctule commune Nyctalus noctula.

Gestion 

La gestion de cet espace boisé est réalisée par la Communauté d’agglomération Royan Atlantique en lien avec  l’ONF. L’Association pour la Connaissance et la Gestion de la Faune et la Chasse sur le Domaine des Combôts d’Ansoine est également un partenaire pour la gestion de cet espace.

Un plan d’aménagement forestier valable jusqu’en 2022 a été rédigé, les objectifs fixés dans ce plan sont :

-          Assurer la gestion forestière du massif ;

-          Organiser l’ouverture au public, pour assurer les objectifs de conservation des milieux ;

-          Favoriser les feuillus présents par éclaircissement des peuplements ;

-          Gérer les landes et pinèdes ;

-          Suivre le recul du trait de côte ;

-          Restaurer partiellement les mares ;

Historique

Ce massif dunaire et forestier repose sur un vaste plateau calcaire. Les fossiles retrouvés ont permis de dater ce plateau à l’ère « campanien supérieur », soit de près de 60 millions d’années. Par ailleurs, on relève sur cette zone boisée de nombreux vestiges datant du Néolithique : menhirs et dolmens. Ceux-ci montrent une présence humaine très ancienne sur cet espace.

Suite à la tempête de 1999, du calcaire a été mis en évidence à de nombreux endroits sous les arbres couchés. Dans cette anse, le trait de côte à une tendance naturelle à reculer ainsi la mer semble avancer davantage chaque année dans les terres. La tempête de 1999 ainsi que Xynthia en 2010 ont accentué ce phénomène.

A partir de la deuxième moitié du XIXe, cette partie de la côte atlantique a connu un attrait touristique renforcé par l’axe ferroviaire Paris - Royan. Au cours du XXe siècle, de multiples activités humaines ont marqué ce site : implantation en 1929 d’une colonie de vacances par la ville d’Ivry-sur-Seine qui accueillera au début des années 30 près de 1000 enfants chaque été, construction de blockhaus par les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale. Après guerre ce secteur entre Royan et la Palmyre est devenu l’un des lieux les plus touristique de la côte atlantique. 

Pratique

Plusieurs parkings sont aménagés. Des sentiers de promenade sont balisés et permettent de découvrir ce site remarquable des Combots d’Ansoine. La véloroute EuroVelo 1 (« Vélodyssée »),  ainsi qu’une connexion vers Saint-Augustin traversent ce site emblématique.

LEFT
RIGHT

Carte d'identité du site

Commune(s) : LES MATHES (17) , SAINT-AUGUSTIN (17) , SAINT-PALAIS-SUR-MER (17)

Surface protégée : 1003.71 hectares

Protégé depuis : 1978

Nombre d'actes d'acquisition signés : 8

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don