LES TERRES ROUGES

Le site « Les Terres Rouges » est situé à proximité de celui de « La Pierre Attelée », un lotissement les sépare. Le site « Les Terres Rouges » offre des paysages très différents, composés de prairies, de dunes grises et de boisements de Chênes. Les falaises de roches donnent une physionomie très bretonne à ce site.

Dans les années 80, ce site a également fait l’objet d’aménagements anarchiques à des fins de loisirs (camping-caravaning, bungalows, petites constructions…) et dans la perspective d’une urbanisation, une piste a été créée en haut de falaise. Le lotissement qui sépare les deux sites du Conservatoire a d’ailleurs été construit à cette époque.

Depuis 1990, le Conservatoire du littoral achète des parcelles sur ce site et ces acquisitions ont vocation à se poursuivre à l’avenir. Localement, les acquisitions réalisées permettent d’éviter une trop forte pression urbaine sur la bande littorale, de sauvegarder des parcelles favorables à la biodiversité et de permettre à chacun de profiter de ce littoral en permettant l’accueil du public.

 En 2004, des travaux de réhabilitation ont été conduits : élimination d’espèces végétales envahissantes, requalification de la piste et des zones de stationnement, résorption d’une décharge sauvage…

En 2009, un inventaire floristique a  recensé plus de 300 espèces végétales sur le site, dont 9 à forte valeur patrimoniale. On peut notamment y observer la gesse anguleuse Lathyrus angulatus inscrite sur la liste rouge du massif armoricain et la vulpie ciliée Vulpia ciliata inscrite sur la liste rouge de Loire-Atlantique.

La faune observée est quant à elle assez commune, et l’action du Conservatoire sur ce site contribue à conforter cette biodiversité ordinaire.  

La gestion de ce site se fait en partenariat avec le  Département de Loire-Atlantique et la Commune de Saint-Michel-Chef-Chef.
Le plan de gestion, révisé en 2013, prévoit les objectifs suivants :
-Limiter la présence et l’impact des espèces invasives ;
-Gérer durablement les différents milieux présents ;
-Poursuivre la politique d’acquisition foncière ;
-Permettre un accueil du public compatible avec la préservation du site, des paysages et de la biodiversité ;
-Reconquérir les espaces cabanisés pour valoriser l’aspect naturel et paysager.
Deux conventions de gestion agricole ont été signées avec des éleveurs pour permettre un entretien des prairies les plus riches par pâturage équin.
Retrouvez le plan de gestion simplifié

La dune perchée, accueillant aujourd’hui un cortège floristique très riche (plus de 300 espèces étaient recensées en 2009), était autrefois recouverte en partie de vigne.

Dans les années 1980, le site a fait l’objet d’une urbanisation anarchique à des fins de loisirs (camping-caravaning, bungalows, petites constructions…) et dans la perspective d’une urbanisation, une piste a été créée en haut de falaise. Un lotissement a d’ailleurs été construit entre le site des Terres Rouges et celui de la Pierre Attelée.

En 2004, des travaux de réhabilitation ont été conduits : élimination d’espèces végétales envahissantes, requalification de la piste et des zones de stationnement, résorption d’une décharge sauvage…

Plusieurs cheminements piétonniers permettent de découvrir le site des Terres Rouges. Le chemin de la Coconnière, sentier sillonnant (ou longeant) la côte, permet la découverte du site. Ce dernier est interdit à la circulation des véhicules y compris des vélos. Sa continuité permet de rejoindre le site naturel de la Pierre Attelée.

Par ailleurs, des balades en nature sur le site des Terres Rouges sont organisées par le Département de Loire-Atlantique et ses partenaires.

LEFT
RIGHT

Carte d'identité du site

Commune(s) : PREFAILLES (44) , SAINT-MICHEL-CHEF-CHEF (44)

Surface protégée : 18.65 hectares

Protégé depuis : 1990

Nombre d'actes d'acquisition signés : 38

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

Les sites à proximité

Faire un don