BOIS DE CONJUX

Le lac du Bourget, plus grand plan d’eau naturel de France (44 km²), apparaît comme le moins urbanisé des pays de Savoie. Cette situation est essentiellement due au caractère très escarpé et inconstructible de la rive occidentale, dite « côte sauvage ». Ce versant est empreint d’une grande naturalité, notamment entre l’abbaye de Hautecombe et Bourdeau.  

Le bois de Conjux, entité de quelques hectares seulement, s’inscrit dans ce contexte aux côtés de nombreuses autres parcelles privées. Face au massif de la Chambotte et de l’agglomération aixoise un peu plus au sud, le site constitue un havre de sérénité et un îlot de biodiversité.

Le massif boisé auquel appartient le bois de Conjux est de type feuillu, sur des  pentes souvent très fortes. L’inexploitabilité commerciale permet le développement d’un écosystème très intéressant (nombreux arbres morts et en décomposition) qu’un inventaire entomologique mettrait aisément en évidence. L’acacia, espèce non désirée bien que non exotique, essaie de s’implanter à la moindre opportunité (trouées naturelles) au détriment de la chênaie-charmaie, laquelle est accompagnée des alisiers blanc et torminal, du nerprun, du perruquier, de l’aulne glutineux, du chataignier…

Outre les milans qui sillonnent le ciel entre le printemps et le début de l’été, avant de reprendre leur migration, les oiseaux sédentaires sont représentés par le pic épeiche, la sittelle torchepot, les mésanges charbonnière et bleue, la fauvette à tête noire...

La parcelle allant jusqu’au bord de l’eau, la berge caillouteuse est propice à la présence probable de la blennie.

Le site est géré et suivi par le Conservatoire d’espaces naturels de la Savoie.

LEFT
RIGHT

Carte d'identité du site

Commune(s) : CONJUX (73)

Surface protégée : 2.69 hectares

Protégé depuis : 1991

Nombre d'actes d'acquisition signés : 1

Ouvert au public

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don