CORZENT

Les rives du lac Léman comptent de nombreuses propriétés privées, anciens lieux de villégiature de familles aisées, qui passaient plusieurs mois de l’année au bord du lac pour profiter de la quiétude des lieux. Ces ensembles de plusieurs hectares comprenaient généralement une maison de maître ainsi qu’une annexe, liée aux activités agricoles ou au gardiennage.

Le Parc de Corzent, sur le territoire de la commune de Thonon-les-Bains, en est un exemple typique. Il a été acquis par le Conservatoire du littoral en 2005, ce qui a permis son ouverture au public. Il est aujourd’hui fréquenté, tout particulièrement pendant la saison estivale, par les promeneurs.

Comme tous les grands parcs arborés des rives du Léman, Corzent compte différentes essences typiques de ces ensembles paysagers : pin laricio, hêtre pourpre, ainsi que de grands platanes, qui voient leurs branches inférieures descendre vers la rive. En partie haute, quelques châtaigniers d’âge vénérable rappellent que les habitants des rives du Léman plantaient volontiers cette essence, qui participait grâce à ses fruits à l’économie de subsistance de nombre de familles modestes.

De lourds travaux de requalification, menés en 2009 et 2010, ont permis au parc de retrouver une dimension plus naturelle. La gestion différenciée des espaces et la mise en valeur des zones humides sont des facteurs essentiels pour retrouver une faune et une flore intéressante.

Après l’acquisition du parc menée avec le soutien de la ville de Thonon et du Conseil général de la Haute-Savoie, le Conservatoire du littoral a rapidement pris la décision de démolir l’ancienne maison de maître, en mauvais état de conservation et sans intérêt particulier sur le plan architectural.

Les travaux de requalification de cet espace ont intégré la dimension d’accessibilité : les cheminements, de faible pente, permettent à tous d’accéder au bord du lac et de profiter du paysage exceptionnel sur les rives du Léman.

La commune de Thonon, qui assure la gestion du site, a mis en place une gestion différenciée, propice au développement de la faune et de la flore : pas d’utilisation de produits phytosanitaires, fauche tardive sur les larges espaces de prairies, maintien des écoulements de surface (recréation de zones humides miniatures, avec des espèces végétales et animales particulières).

LEFT
RIGHT

Carte d'identité du site

Commune(s) : THONON-LES-BAINS (74)

Surface protégée : 4.73 hectares

Protégé depuis : 2005

Nombre d'actes d'acquisition signés : 1

Ouvert au public

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don