MOYENNE VALLEE DE LA SOMME

Ce site situé entre Abbeville et Amiens offre des paysages rafraîchissants, tout de vert et d’eau. Tenant une place centrale dans le corridor écologique que constitue la vallée de la Somme, cet immense marais tourbeux remplit aussi une fonction essentielle d’amélioration de la qualité de l’eau, et mérite à ce titre d’être activement protégé.

Les habitats diversifiés aquatiques, amphibies et mésohygrophiles possèdent un intérêt exceptionnel pour la Picardie et accueillent de très nombreuses espèces remarquables, notamment végétales : renoncule langue, orchis militaire, stellaire des marais… L’avifaune y est également particulièrement riche : blongios nain, vanneau huppé, busard des roseaux… La richesse de la faune et de la flore est reconnue au niveau national (ZNIEFF) et international (ZICO, Natura 2000).

Apte à intervenir en zones humides des départements côtiers depuis 2005, le Conservatoire du littoral a choisi de protéger la moyenne vallée de la Somme en réponse à une attente locale. Il a ainsi élaboré un projet partagé avec le Département de la Somme et le Conservatoire d’Espaces Naturels de Picardie pour la préservation de ce patrimoine exceptionnel.

D’un point de vue écologique, ces milieux évoluent fortement et souffrent soit d’un abandon ou à l’inverse d’une trop forte anthropisation : fermeture des milieux ouverts (populiculture, enfrichement), assèchement (fossés de drainage, populiculture) et envasement des marais, détérioration de la qualité de l’eau, dégradation de la végétation des prairies de fauche due à l’utilisation abusive de produits phytosanitaires, implantations illégales de cabanons.

La gestion vise l’ouverture du milieu par fauche ou pâturage et l’aménagement de sentiers de découverte pour l’accueil du public.

Le fleuve Somme a creusé son lit il y a 12 000 ans. La vie sociale s’est organisée autour de lui et la navigation a tenu une place importante à partir de 1770 avec la construction du canal. Elle a régressé vers 1950 avec le développement du rail et des grands axes de communication.

Exploitée du Moyen-âge jusqu’au début du XXème siècle, la tourbe fit la richesse de la vallée avant que le charbon ne lui fasse concurrence. Les étangs aux formes géométriques témoignent de cette activité d’extraction associée à un passé prospère.

Aujourd’hui, la chasse au gibier d’eau et la pêche sont très pratiquées dans les marais et favorisent la forte reconnaissance locale des sites.

Carte d'identité du site

Commune(s) : ABBEVILLE (80) , CONDE-FOLIE (80) , EPAGNE-EPAGNETTE (80) , FONTAINE-SUR-SOMME (80) , LONG (80) , LONGPRE-LES-CORPS-SAINTS (80) , MAREUIL-CAUBERT (80) , NOYELLES-SUR-MER (80) , PONT-REMY (80)

Surface protégée : 98.52 hectares

Protégé depuis : 2008

Nombre d'actes d'acquisition signés : 51

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

CEN Picardie

Les partenaires

cg 80 agence  eau Artois

Les sites à proximité

Faire un don