ILES DE LA PETITE TERRE

Emergence d'un plateau corallien soulevé jadis par la poussée des volcans de Basse-Terre, les ilets de la Petite Terre sont, avec la Désirade, depuis la  découverte des Antilles par Christophe Colomb, la porte d'entrée de l'archipel guadeloupéen.

La faune

La réserve naturelle des îlets de Petite Terre est l'un des plus importants sites de ponte de tortues marines de Guadeloupe. Sous l'œil attentif des requins et des iguanes, tortues vertes et imbriquées viennent s'y reproduire depuis des centaines d'années. Outre l'impressionnante colonie d'iguanes endémiques, de nombreux reptiles vivent sur les îlets. Le petit mabouya vit dans les litières des mancenilliers. La paruline jaune ou "ti jon" joue un rôle important dans l'écologie: insectivore, elle élimine les nuisibles.

La flore 

Sur les rivages pousse une flore littoral proche des "restingas" du Nord-Est et du Sud du Brésil. La végétation des reliefs calcaires de l'intérieur des terres ressemble quant à elle à celle des Grandes Antilles: Gaïac, Raisinier, Gommier Rouge.

Une convention de gestion a été signée entre la commune et le Conservatoire du littoral. L'association Ti Té et l'ONF se partagent la gestion. Le site est une réserve marine.

A l'époque précolombienne, les îlets de la Petite Terre étaient couverts de forêt. Au XVIIe siècle, à la suite de nombreux naufrages, Louis XIV ordonnât que soit allumé chaque nuit un brasero. Les siècles suivants et ce jusqu'en 1972 virent s'installer quelques familles de La Désirade qui pratiquèrent cultures vivrières et élevage. Depuis, l'île n'est plus habitée. En 1998, les ilets de la Petite Terre sont devenus une réserve naturelle de premier plan. Inclus dans la réserve de biosphère de l'archipel de Guadeloupe, ces deux petits ilets comptent une grande diversité biologique.

De Saint-François, allez au port pour prendre un bateau en direction des Ilets de Petite Terre. Quelques grands catamarans vous y attendent. Attention ! Dormir sur l'archipel n'est pas autorisé.

LEFT
RIGHT

Carte d'identité du site

Commune(s) : LA DESIRADE (971)

Surface protégée : 79.65 hectares

Protégé depuis : 1991

Nombre d'actes d'acquisition signés : 1

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don