Etude prospective sur la démarche de réemploi dans les chantiers de la délégation Bretagne

Lieu : Plérin (Bretagne)

Caractéristiques du poste : Stage

Service : Délégation Bretagne

Poste à pourvoir le : 01/03/23

Date limite de candidature : 01/02/23

Description du poste :

Contexte
Etablissement public français créé en 1975, le Conservatoire du littoral a pour mission la préservation des grands sites naturels littoraux par l’acquisition puis la restauration de leurs qualités naturelles et paysagères en permettant leur découverte par le public.
Dans ce cadre, le Conservatoire du littoral acquiert régulièrement des parcelles de loisirs et des parcelles avec maisons d’habitation et procède à leur renaturation par la démolition du bâti et la préparation au retour de la biodiversité. Le Conservatoire du littoral est également propriétaire de patrimoine bâti dont la réhabilitation et l’entretien nécessitent le lancement régulier de marché de travaux.


Objectifs et Missions
Objectifs
Dans le contexte actuel de transition écologique, des défis sont d’ores et déjà à relever quant aux pratiques de l’établissement et à ses attentes sur les marchés de travaux, notamment en terme de gestion des déchets et de réflexion sur le phénomène grandissant de rareté des matériaux.
La délégation Bretagne du Conservatoire souhaite ainsi explorer les possibilités de réemploi des matériaux issus de ces travaux et la mise en place d’une démarche plus vertueuse sur ses chantiers.

Missions
L’objet du stage sera de :
• Recenser des démarches existantes (politiques publiques, initiatives citoyennes, démarches de bureaux d’études, possibilités de co-financement),
• Mener une prospection sur la création et l’intégration de la délégation Bretagne dans les filières de réemploi en Bretagne et éventuellement en France,
• Proposer des outils et des processus pour valoriser les déchets de chantier,
• Développer et rédiger un volet réemploi pour les marchés de travaux, sous forme de préconisations dans les CCTP et sous forme de lot, en lien avec l’architecte-conseil de la délégation Bretagne, la direction nationale de la gestion patrimoniale, le service des marchés du Conservatoire du littoral.
Livrables attendus :
• Etude prospective sous forme de rapport écrit,
• Annexes de CCTP à intégrer dans les futurs marchés de travaux pour la délégation Bretagne et les autres délégations,
• Application concrète sur un ou deux chantiers test.
Intérêt pédagogique :
• Découvrir les missions du Conservatoire du littoral et de ses agents, au sein de la délégation comme sur le terrain, et les intégrer dans le cadre de la mission demandée,
• Développer une expérience significative et concrète dans le domaine du réemploi,
• Apprendre comment améliorer les pratiques des chargés de mission par la construction d’un outil pertinent pour le pôle gestion patrimoniale de la délégation Bretagne et plus largement au niveau national.

Structure d'accueil
• Conservatoire du littoral – délégation Bretagne – Plérin (22)
• Indemnité usuelle de stage
• Déplacements réguliers sur toute la Bretagne - voiture de service pour les déplacements
• Hébergement à charge du stagiaire.
• Encadrement : Marine Manigault (Conservatoire du Littoral – chargée de mission aménagement et travaux)
• Durée : 4 à 6 mois (selon date de stage de la formation du stagiaire retenu)
• Temps de travail : 35h/semaine.


Déroulement du stage
Le - la stagiaire sera basé-e à Plérin (22). Il devra prévoir des déplacements en Bretagne pour apprendre à connaitre le territoire et travailler en partenariat avec les acteurs.
Il sera amené à mobiliser le réseau d’acteurs concernés par l’étude : chargés de mission de la délégation Bretagne et services centraux du Conservatoire du littoral, élus locaux, entreprises, gestionnaires d’espaces naturels, Architecte Conseil de la délégation et acteurs des filières de réemploi.

Profil :

Profil et compétences recherchées
Master architecture, master génie de l’environnement, école d’ingénieurs.
• Connaissances générales en bâtiment, matériaux et rôles des différents acteurs du secteur de la construction,
• Sensibilité aux problématiques d’environnement et d’économie circulaire,
• Aisance rédactionnelle,
• Bonne maîtrise des outils numériques : traitement de texte, tableur... La maîtrise des outils graphiques serait appréciable,
• Savoir-être : Autonomie, initiative, curiosité, sens pratique
• Permis B

Personnes à contacter : Lettre de motivation et CV à envoyer avant le 31 janvier 2023 à l'adresse suivante : courriel : m.manigault@conservatoire-du-littoral.fr Tél : 06 70 50 36 35

Postuler à cette offre