Délégué(e) adjoint(e) pour la délégation Languedoc Roussillon à Montpellier (34)

Lieu : MONTPELLIER

Service : Délégation Languedoc Roussillon

Poste à pourvoir le : 01/09/23

Date limite de candidature : 11/02/23

Description du poste :

Le Conservatoire du littoral, établissement public administratif de l’Etat, acquiert, restaure et aménage des espaces du littoral et des rivages lacustres en vue de les soustraire à l’urbanisation, de protéger les paysages qu’ils constituent et leur richesse écologique et patrimoniale, tout en les rendant accessibles au public.

Créé en 1975, le Conservatoire protège en 2022 environ 213 000 ha situés sur le littoral, dont environ le tiers en Outre-mer. Son objectif à l’horizon 2050, dit du « tiers naturel », est de protéger environ 320 000 ha. Une partie de la gestion des terrains sous la protection du Conservatoire est confiée aux collectivités territoriales, à des établissements publics ou à des associations.

Le Conservatoire emploie actuellement 175 agents, fonctionnaires ou contractuels, au siège à Rochefort, à Paris et dans les « délégations de rivages » réparties sur le littoral (en métropole et outre-mer). Ces délégations sont chargées, en lien avec les services du siège national, de négocier l’acquisition des terrains, d’organiser la maîtrise d’ouvrage des projets et travaux sur ces terrains, d’en confier et d’en piloter la gestion, en lien avec les structures gestionnaires.

La direction de l’établissement est située à Paris. La directrice adjointe et les 3 services nationaux du siège sont situés à Rochefort. Ils comprennent une soixantaine d’agents répartis au sein du Secrétariat général, de la direction de l’action foncière et des systèmes d’information (Dafsi) et de la direction de la gestion patrimoniale (Dgpat).

La délégation Languedoc-Roussillon basée à Montpellier (34) comprend 10 agents et intervient sur les 4 départements du Gard, de l’Hérault, de l’Aude et des Pyrénées Orientales.

La délégation met en œuvre, sous l’autorité de la directrice de l’établissement, la politique de préservation des rivages qui est proposée par les conseils de rivages puis validée par le conseil d’administration. Cette politique est traduite par le Contrat d’objectifs et de performance 2021-2025 de l’établissement.

Au 1er janvier 2022, le Conservatoire protège une quarantaine de sites en Occitanie, qui couvrent une superficie d’environ 15 000 ha. Les enjeux sont multiples : préservation de la biodiversité des espaces littoraux, valorisation des paysages, lutte contre les occupations illégales et maintien de coupures d’urbanisation, ouverture au public et contribution au développement touristique, gestion des activités agricoles, des usages, adaptation au changement climatique.

Description du poste à pourvoir

Le délégué adjoint est placé sous l’autorité hiérarchique du délégué de rivages et en assure la suppléance et l’intérim. Il participe au pilotage et au management de la délégation, aux réunions d’équipe et de coordination et – le cas échéant – à des missions nationales. Il contribue à la recherche de cofinancements et de partenariats ainsi qu’à la stratégie de communication de la délégation.

Il exécute ses missions en lien avec les collectivités territoriales, les services de l’Etat, les gestionnaires, les usagers, les maîtres d’œuvres et les entreprises.

Une répartition des missions entre le Délégué de rivages et le délégué adjoint a été mise en place au sein de la Délégation Languedoc Roussillon. Elle implique une coordination et donc des échanges réguliers entre le délégué adjoint et le délégué de rivages.

Ainsi, Le délégué adjoint aura particulièrement en charge certaines thématiques à l’échelle régionale, le suivi de deux départements, et au sein de ces deux départements il assurera en tant qu’animateur territorial la gestion de plusieurs sites du Conservatoire du littoral.

La répartition thématique entre le délégué de rivages et le délégué adjoint sera adaptée selon les compétences du candidat retenu. A ce stade, il est envisagé que le délégué adjoint ait plus particulièrement la responsabilité :

- De la programmation, la coordination, l’évaluation et l’amélioration continue des dispositifs de gestion des sites (plans de gestion, conventions de gestion et d’usages, comités de gestion…) ;

- Du pilotage de plusieurs conventions de partenariats ;

- Du montage des dossiers de financement et du suivi des subventions de projets (aménagement, études), en lien avec la référente administrative et financière de la délégation ;

- De la production de volets des dialogues annuels de gestion qui établissent la stratégie et les moyens affectés à la délégation ;

- Du suivi d’études scientifiques ;

- De la réalisation de rapports d’activité.

Sur les deux départements que suivra particulièrement le délégué adjoint, il assurera :

- En matière d’intervention foncière : la préparation et la mise en œuvre des stratégies foncières (délimitation des zones d'intervention foncière et définition des programmes d'acquisition). Il mènera des négociations foncières et pilotera les affectations ou attributions de terrains publics.

- En matière de restauration et d’aménagement : le pilotage de la programmation technique et financière et la coordination des travaux de réhabilitation, de remise en état, d'aménagement et d'accueil du public sur les sites, en liaison avec les chargés de mission territoriaux de la délégation.

- En matière d’ingénierie de gestion : la planification et la coordination des documents de gestion des sites, leur suivi et leur évaluation, le suivi des conventions de gestion ou d’usages.

- En matière de gouvernance : la coordination des relations avec les gestionnaires en liaison avec les chargés de mission de la délégation, le suivi des démarches stratégiques régionales et locales.

En tant qu’animateur territorial, le délégué adjoint aura en charge l’animation et la gestion de plusieurs sites du Conservatoire :

- Représentation de l’établissement en tant qu’interlocuteur principal des gestionnaires, des usagers, des collectivités locales et des services de l’Etat.

- Mise en œuvre la stratégie d’intervention de l’établissement. Pour ce faire, il participera à la veille foncière en s’appuyant sur un réseau local et proposera au chargé de mission foncier des pistes de prospections et l’accompagne dans le traitement des dossiers d’acquisition.

- Elaboration des plans de gestion sur son territoire de compétence, qu’ils soient produits par le Conservatoire ou par le gestionnaire.

- Programmation budgétaire dans son territoire de compétence. A cet égard, il proposera au délégué les investissements nécessaires à la bonne mise en œuvre des missions de propriétaire.

- Rédaction des conventions de délégation de maîtrise d’ouvrage, des conventions de gestion pour l’encadrement des usage et suivis en lien avec le gestionnaire.

Profil :

Description des compétences

- Aptitude au travail en équipe et en réseau

- Aptitude à la négociation et à la conduite de projet

- Capacité managériales et qualités relationnelles

- Capacité d’organisation et de prospective

- Aisance pour la prise de parole en public et l’animation de réunions

- Grande autonomie, esprit d’initiative, sens des responsabilités

- Discrétion et sens de la confidentialité

- Maitrise des politiques publiques de l’environnement, d’aménagement du territoire et foncière

- Expérience en droit public, gestion administrative et financière

- Expérience du travail avec des élus

- Expérience de la gestion d’espaces naturels

- Permis B, le poste nécessitant des déplacements fréquents.

Relations hiérarchiques et fonctionnelles

Le délégué de rivages adjoint est placé sous l’autorité hiérarchique du délégué de rivages. Il est en relation fonctionnelle avec l’équipe de direction, les services nationaux du Conservatoire et l’équipe de la délégation. Il assure la suppléance du délégué pour l’ensemble de son activité.

Caractéristiques du poste

Poste de catégorie A, accessible :

- Aux fonctionnaires par voie de détachement (contrat de détachement de 3 ans renouvelable)

- Aux agents contractuels de droit public bénéficiant déjà du quasi-statut (décret n°2016-1697)

- Aux candidats non fonctionnaires et ne relevant pas du quasi-statut (sous condition de diplôme)

La politique des ressources humaines du Conservatoire du littoral vise à garantir un recrutement respectueux des principes de non-discrimination et de diversité. Ainsi, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi.

Résidence administrative et date de prise de fonction

Le poste est à pourvoir à partir du 1er septembre 2023. Il est localisé à Montpellier.

Dépôt des candidatures

Les dossiers de candidature (CV, lettre de motivation et dernier arrêté de situation administrative pour les fonctionnaires - merci de joindre l’arrêté avec la lettre de motivation dans un seul fichier PDF) sont à déposer au plus tard le 10 février 2023 sur le site internet du Conservatoire www.conservatoire-du-littoral.fr – rubriques offre d’emploi ;

Renseignements sur le poste (aucune candidature ne doit être envoyée à cette adresse)

Cédric BOHUN, délégué de rivages Languedoc Roussillon

c.bohun@conservatoire-du-littoral.fr

Renseignements administratifs (aucune candidature ne doit être envoyée à cette adresse)

Emmanuelle JOUTEUX-TERNY, responsable ressources humaines

e.jouteux@conservatoire-du-littoral.fr

Personnes à contacter : Cédric BOHUN, délégué de rivages Languedoc Roussillon c.bohun@conservatoire-du-littoral.fr (aucune candidature ne doit être envoyée à ces adresses) Emmanuelle JOUTEUX-TERNY, responsable RH e.jouteux@conservatoire-du-littoral.fr

Postuler à cette offre