Directeur(rice) de la Gestion Patrimoniale, à Rochefort

Lieu : Rochefort

Service : DGPAT

Poste à pourvoir le : 01/07/23

Date limite de candidature : 16/02/23

Description du poste :

Le Conservatoire du littoral, établissement public administratif de l’Etat, acquiert, aménage et confie en gestion des espaces fonciers du littoral et des rivages lacustres en vue de les soustraire à l’urbanisation, de protéger les paysages qu’ils constituent, leur richesse écologique et les biens culturels afférents, tout en les rendant accessibles au public.

Créé en 1975, le Conservatoire protège aujourd’hui plus de 213 000 ha situés sur le littoral. Son objectif à l’horizon 2050, dit du « tiers naturel », fixé par la Stratégie d’intervention 2015-2050, correspond à une cible de 320 000 ha protégés. Les terrains du Conservatoire sont confiés en gestion aux collectivités territoriales ou à des associations.

Son Contrat d’objectif et de performance a été signé le 15 juin 2020 avec la ministre de l’écologie, qui exerce la tutelle de l’établissement.

Le Conservatoire emploie actuellement 175 agents, fonctionnaires détachés ou contractuels, au siège à Rochefort, à Paris et dans les « délégations de rivages » réparties sur le littoral (en métropole et outre-mer). Ces délégations sont chargées, en lien avec les services du siège national, de négocier l’acquisition des terrains, d’organiser la maîtrise d’ouvrage des projets et travaux sur ces terrains, d’en confier et d’en piloter la gestion, en lien avec les structures gestionnaires.

La direction de l’établissement est située à Paris. La directrice adjointe et les 3 services nationaux du siège sont situés à Rochefort. Ils comprennent une cinquantaine d’agents répartis au sein du Secrétariat général, de la direction de l’action foncière et des systèmes d’information (Dafsi) et de la direction de la gestion patrimoniale (Dgpat).

La direction de la gestion patrimoniale est la direction technique en charge de la coordination de la mission de propriétaire de l’établissement sur son domaine protégé, constitué d’environ 210 000 ha sur 800 sites répartis sur les rivages français de métropole et des départements et régions d’outre-mer. La Dgpat travaille en étroite relation avec les délégations de rivages, la Dafsi et le secrétariat général. Elle assure, dans ses domaines de compétences, le contact régulier avec les services du Ministère de tutelle, ainsi qu’avec les partenaires institutionnels, scientifiques et professionnels afférents.

Description du poste

Le directeur de la gestion patrimoniale prépare, propose et met en œuvre les actions et toutes mesures relevant de son champ de compétence dans le pilotage et l’amélioration de l’exercice de la mission de propriétaire de l’établissement, dans ses dimensions techniques, scientifiques, stratégiques et budgétaires, pour l’accomplissement des engagements et missions du Conservatoire du littoral.

Description des missions et environnement du poste

Le directeur de la gestion patrimoniale dirige et anime la Dgpat, rassemblant 13 agents permanents ou sur projets, dont 6 responsables de mission nationale :

- Coordination scientifique et biodiversité

- Patrimoine culturel et bâti

- Gestion et paysage

- Garderie et sports de nature

- Accueil du public et usages

- Interface Terre-Mer

Il en définit les objectifs en lien avec la direction. Il coordonne l’encadrement de l’équipe avec l’appui de deux adjoints désignés parmi les responsables de missions : l’un couvrant les champs relatifs au patrimoine naturel, aux aspects scientifiques et aux échanges et à la capitalisation d’expériences, l‘autre couvrant ceux relatifs au patrimoine bâti, au paysage et à la dimension culturelle ainsi qu’à l’exercice de la maîtrise d’ouvrage des travaux et aménagements sur les sites.

Le directeur de la gestion patrimoniale est membre permanent du comité de direction et intervient dans les réunions du conseil d’administration sur les sujets qui sont de son ressort. Il assure l’animation du conseil scientifique de l’établissement, siège à la commission interne des marchés et participe aux dialogues de gestion avec les délégations de rivages.

Auprès de la direction, le directeur de la gestion patrimoniale assure un appui aux priorités stratégiques de l’établissement et participe à l’actualisation de la stratégie d’intervention de l’établissement. Il veille notamment, dans ses domaines de compétences, à la bonne réalisation des objectifs du contrat d’objectifs et de performance 2021-2025 (COP), en particulier par la contribution attendue de l’établissement à la mise en œuvre de la stratégie nationale d’aires protégées, à la stratégie nationale de la biodiversité, ainsi qu’à la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte.

Il participe également aux chantiers du projet d’établissement touchant aux métiers de la mission de propriétaire (base de données patrimoniales, gestion des connaissances et des compétences…)

Dans le domaine de l’animation des réflexions thématiques, le directeur de la gestion patrimoniale propose et met en œuvre l’élaboration des « principes et méthodes nationales d’action de l’établissement » dans les domaines de la qualité écologique des milieux naturels, de la qualité paysagère des sites, de la qualité du patrimoine bâti, de leur dimension culturelle, ainsi que de la gestion et de la « garderie » des sites, des conditions d’accueil et d’encadrement des usages. Il initie et coordonne des démarches territoriales d’adaptation au changement climatique.

Il organise les groupes de travail et les modalités d’association des agents des délégations et services relatifs à ces réflexions.

Il initie et encadre les actions d’envergure nationale, européenne et internationales, utiles à la poursuite des missions de l’établissement dans son domaine de compétences : études thématiques, contractualisation scientifique, programme de thèses Cifre, organisation des données naturalistes, contribution de l’établissement au plan France-relance, programmes et projets de type Life

Ad apto, en faveur de la gestion souple du trait de côte et de l’adaptation des sites au changement climatique…

Dans le domaine des relations partenariales, de la représentation et de la communication, le directeur de la gestion patrimoniale accompagne la direction pour les champs relevant de sa compétence.

Il participe aux réseaux d’acteurs, représente l’établissement dans les instances et développe les partenariats utiles.

Il pilote les activités de l’établissement en matière d’animation du réseau des gestionnaires de sites et d’animation de la garderie, et assure un lien étroit avec l’association Rivages de France.

En appui à la délégation à la communication et au mécénat, il participe aux actions de communication de l’établissement.

Dans le domaine de l’appui et de l’accompagnement aux délégations, le directeur de la gestion patrimoniale organise l’action de la Dgpat en matière de définition d’outils, l’organisation d’échanges et de formations.

Il organise la capitalisation et la mise à la disposition des agents de l’établissement, des « principes et méthodes », ainsi que des ressources techniques utiles à l’exercice, au plan national comme dans les délégations de rivages, de la mission de propriétaire et de pilotage de la gestion des sites

Il organise les échanges d’expérience et la gestion des connaissances en matière de gestion des sites, au sein de la communauté de travail associant l’établissement et les gestionnaires de sites.

Il propose et organise les offres de formation internes dans ces domaines.

Dans le domaine du pilotage technique et budgétaire, le directeur de la gestion patrimoniale propose, dans le cadre des orientations budgétaires définies, les arbitrages entre délégations de rivages en matière de travaux, de plans de gestion et d’études.

Il consolide le plan pluriannuel d’investissement de l’établissement en matière de travaux et de plans de gestion.

Il propose et met en œuvre les procédures en matière de validation des actes relatifs à la mission de propriétaire : plans de gestion, conventions de gestion, conventions d’occupation et d’usages…

Il élabore les modalités de suivi des « opérations d’importance » de restauration et de mise en valeur des milieux naturels et du bâti, menées par les délégations de rivages.

Relations hiérarchiques et fonctionnelles

Le directeur de la gestion patrimoniale est placé sous l’autorité hiérarchique de la directrice de l’établissement. Il est en relation fonctionnelle avec l’ensemble des agents de l’établissement et plus particulièrement avec la directrice-adjointe, responsable de l’implantation du siège à Rochefort.

Profil :

Profil et compétences requises

Poste de catégorie A+, ouvert aux agents fonctionnaires dans le cadre d’un détachement sur contrat de 3 ans renouvelable ; aux agents contractuels en CDI bénéficiant déjà du quasi statut de l’environnement et aux candidats non fonctionnaires ne relevant pas du quasi-statut (sous condition de diplôme : article 5 décret n° 2016-1697).

- Connaissances approfondies de la gestion des milieux naturels et des aires protégées

- Expérience significative de management

- Aptitude à la conception et à la conduite de projets complexes

- Connaissances en matière de gestion du patrimoine paysager, culturel et bâti

- Expérience de négociation

- Qualités rédactionnelles

- Sens avéré des contacts institutionnels

- Qualité et sens des relations humaines

- Maîtrise des outils bureautiques

- Maîtrise de l’anglais appréciée

Caractéristiques du poste

Dans l’exercice de ses missions, le directeur de la gestion patrimoniale effectuera de fréquents déplacements à Paris et dans les délégations de rivages.

La politique des ressources humaines du Conservatoire du littoral vise à garantir un recrutement respectueux des principes de non-discrimination et de diversité. Ainsi, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi.

Lieu d’affectation et date de prise de fonction

Le poste est vacant à compter du 1er juillet 2023. Il est localisé au siège de l’établissement à Rochefort (Charente-Maritime).

Renseignements et dépôt des candidatures

Les dossiers de candidature (CV, lettre de motivation et dernier arrêté de situation administrative pour les fonctionnaires - merci de joindre la lettre de motivation et l’arrêté dans un seul fichier PDF), sont à adresser, au plus tard le 15 février 2023 à Madame la directrice du Conservatoire du littoral et à déposer sur le site internet du Conservatoire www.conservatoire-du-littoral.fr – Rubrique offres d’emploi.

Renseignements sur le poste(pas de dépôt de candidature à cette adresse)

Mme Agnès VINCE, directrice du Conservatoire du littoral, tél. 01 44 63 56 60

a.vince@conservatoire-du-littoral.fr

Renseignements administratifs(pas de dépôt de candidature à cette adresse)

Mme Emmanuelle JOUTEUX, responsable du service des ressources humaines, Tel 05 46 84 72 67

e.jouteux@conservatoire-du-littoral.fr

Personnes à contacter : Mme Agnès VINCE, directrice du Conservatoire du littoral, tél. 01 44 63 56 60 a.vince@conservatoire-du-littoral.fr Renseignements administratifs Mme Emmanuelle JOUTEUX, responsable SRH Tel 05 46 84 72 67 e.jouteux@conservatoire-du-littoral.fr

Postuler à cette offre