MAS ATCHE

Le site du Mas Atché est voué principalement à l’activité agricole par des prairies permanentes et temporaires pour la production de fourrage et le pâturage de troupeaux. Une partie du site est boisée au sein de la hêtraie-chênaie du Bois des Esclots. L’objectif défini pour la propriété boisée du Conservatoire du littoral est de tendre vers une évolution la plus naturelle possible de forêt de feuillus. Un sentier pédestre traverse le site du nord au sud.

Le site présente une mosaïque intéressante de milieux qui sont représentatifs du site de Pareloup : espaces agricoles, haies bocagères, boisements et littoral se côtoient à proximité du plan d’eau. Plusieurs habitats sont ainsi représentés, dont certains présentent un intérêt écologique et paysager, et peuvent abriter une faune et une flore diversifiées. Ainsi, les haies et boisements naturels font l’objet d’une attention particulière.

Des haies sont présentes sur le site et forment un maillage bocager. Celles-ci constituent des habitats intermédiaires entre les boisements et les champs où se mêlent des espèces forestières et agricoles. Elles sont indispensables pour beaucoup d’espèces d’oiseaux comme les pies-grièches et la huppe fasciée qui recherchent des haies plus ou moins fournies pour nidifier. Elles servent également d’abri aux reptiles, batraciens et mammifères.

On retrouve sur ce site des espèces présentant un intérêt patrimonial : milan royal, courlis cendré, busard Saint-Martin. Le Bois des Esclots est une hêtraie d’intérêt européen et local, véritable témoignage des forêts climaciques du Lévézou. Certains arbres sont remarquables au regard de leur âge et de leur esthétique. Le site abrite une flore relativement commune. Cependant, cette nature ordinaire est bien représentée, tant en diversité qu’en abondance.

Les objectifs à long terme sur le site ont été formulés :

- assurer de manière exemplaire la gestion des terrains en favorisant le développement de la biodiversité,

- maintenir et favoriser une activité agricole pérenne et garante de la préservation du patrimoine naturel et paysager,

- gérer l’accueil du public sur le site.

Des opérations de replantation de haie sont conduites sur le site pour favoriser la création d’habitats et de corridors pour la faune. Celles-ci sont l’occasion de sensibiliser des acteurs locaux et les enfants intervenant lors des journées de plantation.

L’exploitation d’une plantation de résineux inadaptés et parasités, au sein du Bois des Esclots, a eu lieu afin de retrouver un boisement plus naturel de feuillus.

Des projets de sécurisation et de valorisation du site pour le grand public sont en cours (nettoyage, signalisation, projet de sentier pédagogique…).

Le barrage de Pareloup a été érigé entre 1947 et 1952. Auparavant, l’endroit était marécageux et tourbeux comme la toponymie l’indique (Boulays, Boulouys dénommant le bourbier). Le lac recouvre une voie et des ponceaux romains. Après sa mise en eau, le tourisme s’est développé alors que personne ne l’avait anticipé. Dans les années 1950, il pouvait être apparenté à un tourisme de masse plus ou moins sauvage, aucune structure d’accueil et d’hébergement n’étant en place.

Actuellement, le lac représente, outre son rôle de production d’énergie, un atout majeur pour les communes riveraines avec des retombées économiques touristiques. Mais ceci a entrainé l’urbanisation inorganisée des rives liée au tourisme et aux activités de loisirs. Le site du Mas Atché a conservé sa vocation agricole après l’acquisition du Conservatoire du littoral par le biais de conventions signées avec les agriculteurs.

LEFT
RIGHT

Carte d'identité du site

Commune(s) : SALLES-CURAN (12)

Surface protégée : 56.69 hectares

Protégé depuis : 1982

Nombre d'actes d'acquisition signés : 2

Site internet : Site Internet de Salles-Curan

Ouvert au public

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don