LA MOUTTE

Le domaine acquis en 1860 par Emile OLLIVIER, dernier chef du gouvernement de Napoléon III, est l’un des témoignages de ce que fut la presqu’île de Saint-Tropez avant l’urbanisation. Il reflète le temps où la côte méditerranéenne attirait la bourgeoisie française et anglaise. Il témoigne d’une époque où l’on importait des essences exotiques pour créer des jardins dans les villégiatures. En cela, le choix d’Emile OLLIVIER reste différent. Il a préféré s’installer loin des foules et des modes, en conservant sur le domaine les vignes dont il vantait les récoltes et en créant avec son père un jardin original. Après la mort d’Emile OLLIVIER, les 46 ha d’espaces agricoles du domaine sont répartis entre ses enfants. Dernière héritière de la partie du domaine original comportant la maison d’habitation, Anne TROISIER DE DIAZ, petite fille d’E. OLLIVIER, décide de faire donation du Château de la Moutte au Conservatoire du littoral en 1998. C’est sa contiguïté avec l’espace naturel remarquable des salins de Saint-Tropez, d’une qualité biologique et paysagère exceptionnelle, qui a poussé le Conservatoire du littoral à accepter cette donation placée au milieu de l’urbanisation.

Pour en savoir plus en images : https://www.youtube.com/watch?v=03m6y6PMwMs

La faune

Dans le parc, espace naturel périurbain protégé où la faune locale peut vivre en toute tranquillité, cohabitent belette, pic-vert, huppe fasciée, chauves-souris, blaireau.

La flore

Le parc recèle des arbres majestueux : pins séculaires, palmiers washingtonia, magnolias grandiflora, cyprès chauves et les essences exotiques l’agrémentent comme la plupart des villas du Second Empire. Démosthène OLLIVIER plantera surtout des palmiers. On les trouve sous la forme d’une magnifique palmeraie ou sous la forme d’alignements.

GESTION

Jusqu’en 2007, l’association A.C.E.M.I -Association pour une école de musique internationale- a été gestionnaire du domaine, assurant uniquement le volet musical de la gestion avec le projet de créer une école internationale de musique. Ce projet n’a pas abouti.

Depuis 2007, la gestion du domaine est confiée à la Ville de Saint-Tropez. En 2011, ce partenariat avec la Ville de Saint-Tropez a été renouvelé dans le cadre d’une convention de gestion d’une durée exceptionnelle de 30 ans. Le site du Château de la Moutte est géré par la direction administrative de la Direction des Actions culturelles, du Patrimoine et de la Conservation pour la partie bâtiment, et par le service Environnement pour la partie jardin.

Parallèlement, l’association du Festival des Nuits de La Moutte, qui a succédé à l’ACEMI, continue à organiser chaque année au mois d’août un festival de musique dont le succès ne cesse de grandir.

Un programme scientifique et culturel (PSC) a été élaboré en 2011 par la Ville de Saint-Tropez. La mise en œuvre de celui-ci n’a été réalisée que très partiellement. Son renouvellement est actuellement en cours sous maîtrise d’ouvrage du Conservatoire du littoral. Il permettra d’aboutir à un projet de développement du site qui s’orientera, comme le souhaitait la donatrice en l’inscrivant dans les conditions du don qu’elle fit au Conservatoire, vers un projet reposant sur la réception d’artistes, intellectuels ou écrivains qui viendraient en résidence pour des durées variables, selon le temps qui leur est nécessaire pour réaliser une œuvre ou un projet, la musique et la mémoire d’Emile Ollivier étant les axes principaux.

Le parc du Château sera un lieu d’accueil du public et de valorisation du patrimoine paysager de la Presqu’Île : son littoral et son vignoble.

Le château initial, dit des Salin, date de 1856. Emile OLLIVIER l’achète à la famille Martin de Roquebrune en 1860. Dès lors et jusqu’en 1883, Emile OLLIVIER y entreprend des travaux d’agrandissement dans un esprit architectural toscan. Son père, Démosthène, s’occupe d’aménager le parc et d’y concevoir un jardin original, composé d’essences exotiques diverses. Les espaces agricoles qui entouraient le Château de la Moutte, ont été conservés et mis en valeur par Emile OLLIVIER jusqu’à sa mort. Le domaine avoisinait alors les 50 ha.

Lorsque sa petite fille décide de faire donation du Château de la Moutte (classé Monument Historique) au Conservatoire du littoral, le domaine ne s’étend plus que sur 4 ha.

A proximité de la lagune des salins et de la batterie de Capon, témoin de l’histoire militaire de Saint-Tropez, ce site est le point de départ d’une superbe balade sur le sentier littoral.

Le Château de la Moutte accueille des soirées musicales dans le cadre de son Festival des Nuits de La Moutte qui a lieu chaque année au mois d’août.

https://lesnuitsduchateaudelamoutte.com/fr/festival

Adresse : Château de la Moutte Domaine Emile Ollivier

133, Chemin de la Moutte

83990 Saint-Tropez

Informations :

Service Culturel de la ville de Saint-Tropez Tel : 04 94 55 90 17

culture@ville-sainttropez.fr

Service environnement de la ville de Saint-Tropez Tel : 04 94 55 40 82

Actuellement, le parc du château de la Moutte ne se visite que lors des Journées Européennes du Patrimoine ou lors de sorties nature organisées par le service environnement.

Carte d'identité du site

Commune(s) : SAINT-TROPEZ (83)

Surface protégée : 3.77 hectares

Protégé depuis : 1998

Nombre d'actes d'acquisition signés : 2

Site internet : Saint tropez

Monument Ouvert au public

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

Ville de Saint-Tropez

Les sites à proximité

Faire un don