MAS NEUF DU VACCARES

Le Conservatoire du littoral est propriétaire d’un ensemble de sites au nord du Vaccarès : le Domaine de Rousty, le Mas Neuf du Vaccarès et Sainte-Cécile qui sont situés au cœur du delta du Rhône, en haute Camargue fluvio-lacustre. Sur le territoire d’Arles et de Saintes-Maries-de-la-Mer, ces trois espaces composent à la fois de véritables réservoirs de biodiversité et des hauts lieux de l’identité camarguaise.

Situé en bordure Nord du vaste ensemble protégé que représente l’Etang du Vaccarès (plus grande étendue d’eau en Camargue), le Mas Neuf du Vaccarès est constitué de zones agricoles (lieu-dit « Terre de Méjanes ») et d’espaces naturels, représentatifs des paysages camarguais et au sein desquels des milliers d’espèces trouvent leur habitat de prédilection.

Ce site accueille des activités traditionnelles typiquement camarguaises : pâturage extensif de chevaux de race Camargue, pâturage de moutons Mérinos d’Arles, pêche en étang… Mais sa particularité réside dans le maintien de rizières. C’est en effet, avec Sainte-Cécile, le seul site du Conservatoire du littoral en Camargue qui abrite encore une activité économique intensive. Pour allier agriculture et conservation de la diversité écologique et paysagère du site, l’agriculteur est passé en cultures labellisées AB lors du renouvellement du plan de gestion en 2019.

La faune

Hivernants, migrateurs, nicheurs… des centaines d’oiseaux évoluent sur les bords du Vaccarès. L’étang, poissonneux, est également le lieu de prédilection de nombreux amphibiens et reptiles (lézards verts, couleuvre à collier etc.).

Renards, ragondins et sangliers peuvent également y être observés.

Enfin, des centaines d’espèces d’insectes sont avérées sur le site.

La flore

Les habitats naturels observables prédominants sont : les bosquets de Tamaris, les tapis d’Arthrocnemum perennis et de Salicornia fruticosa (plantes du littoral, des marais salants ou des grèves caillouteuses, voisines des Salicornes), les prés salés ainsi que les roselières.

La riziculture intensive, maintenue sur une partie du site, n’a pas eu d’impact notoire sur la diversité floristique du Mas Neuf du Vaccarès, puisque qu’elle est passée en Agriculture Biologique depuis 2019 afin de préserver la faune et la flore environnante. En effet, de nombreuses espèces de plantes, parfois inscrites sur les listes de protection prioritaires nationales, le tapissent.

Les trois sites Mas Neuf du Vaccarès, Domaine de Rousty et Sainte- Cécile sont séparés de moins de 10 kilomètres. Ils possèdent des territoires relativement vastes, occupés par des espaces remarquables et de l’élevage extensif, avec des enjeux proches.

C’est pourquoi, il a paru souhaitable d’avoir le même gestionnaire : le Parc naturel régional de Camargue. Le Parc naturel régional de Camargue est un organisme public crée en 1970 et qui assure depuis sa création des missions de gestion d’espaces naturels.

Les orientations définies par le plan de gestion (2019/2029) sur ces propriétés du Conservatoire du littoral entendent réconcilier le maintien des usages avec la préservation des milieux naturels.

  • Favoriser les mosaïques d’habitats au cœur de corridors écologiques ;
  • Instaurer un fonctionnement hydraulique et une circulation des eaux plus naturels ;
  • Adapter les pratiques à la sensibilité des milieux pour les pérenniser ;
  • Sensibiliser le public au travers d’une gestion maîtrisée du tourisme.

Plan de gestion

Acquis en 1982, le lieu-dit « Terre de Méjanes » était une vaste étendue rizicole, activité dont il est impossible d’organiser la cessation immédiate. Le Conservatoire du littoral décidera plutôt d’adapter ces pratiques agricoles, en imposant des mesures agro-environnementales.

En 2005, le site s’agrandit avec l’affection du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable au Conservatoire du littoral du « Mas Neuf du Vaccarès », plus typique de la quiétude camarguaise.

En 2007, l’extension du site se poursuit par l’acquisition amiable du « Mas d’Agon ».

Afin de gérer cet ensemble de manière globale et cohérente, les différents lieux-dits sont rassemblés sous le nom de « Mas Neuf du Vaccarès ».

A partir de novembre 2020, une nouvelle exposition « Le fil de l’eau… Le fil du temps en Camargue » vous invitera à naviguer dans l’espace et dans le temps au Musée de la Camargue.

« Le fil du temps », c’est le passé, le patrimoine culturel et naturel tels qu’ils nous ont été transmis.

« Le fil de l’eau », c’est la Camargue d’aujourd’hui illustrée par le son et l’image.

Enfin, « La Camargue en images » présentera le fonds photographique du musée ainsi que des films réalisés en Camargue.

Renseignements et réservations :

Musée de la Camargue

Tel : 04 90 97 10 82

La visite du Musée de la Camargue peut être complétée par une promenade à travers les terres du Domaine de Rousty (durée environ 1h30). Ce sentier de découverte des paysages d'aujourd'hui présente les activités agricoles contemporaines : cultures, pâturages…

Il propose des panneaux d'interprétation du paysage, de la biodiversité, l'observation de systèmes hydrauliques, une cabane traditionnelle, des observatoires. Il offre la possibilité selon les saisons d'admirer taureaux, moutons, chevaux et oiseaux…

Des visites guidées peuvent être proposées mais uniquement pour un nombre minimal de 50 personnes.

Sur place, vous trouverez des aires de stationnement, des aires de pique-niques et de repos, un point d’information auprès du siège du Parc Naturel Régional de Camargue ainsi qu’une boutique (livres, DVD, objets etc.) à l’intérieur du Musée de la Camargue.

Les sites de Mas neuf du Vaccarès et de Sainte-Célcile, à vocation agricole, sont fermés au public.

Vous pouvez toutefois découvrir le site du mas Neuf depuis la plateforme d’observation ornithologique en bordure de la route D37, offrant un panorama sur les paysages typiquement Camarguais (pâture, marais, chevaux etc.).

Pour plus de renseignements :

Parc Naturel Régional de Camargue et Musée de la Camargue

Adresse : Mas du Pont de Rousty – 13200 ARLES

Tel : 04 90 97 10 82

Mail : info@parc-camargue.fr

Sites internet : www.parc-camargue.fr et www.museedelacamargue.com

Carte d'identité du site

Commune(s) : ARLES (13) , SAINTES-MARIES-DE-LA-MER (13)

Surface protégée : 13123.07 hectares

Protégé depuis : 1982

Nombre d'actes d'acquisition signés : 4

Site internet : Parc de Camargue

Ouvert au public

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don