Agriculture

Le littoral a besoin d'agriculture(s)

Comment innover pour des exploitations viables et valorisant l’environnement ?

Depuis la création du Conservatoire en 1975, l'agriculture est présente sur les terrains placés sous sa protection, en tant qu'usage favorable au maintien de milieux ouverts écologiquement remarquables ou au façonnage de paysages traditionnels ancestraux. Quelques 700 éleveurs, viticulteurs, saliculteurs, apiculteurs sont aujourd'hui installés sur les espaces agricoles mis à disposition par le Conservatoire. Dans un contexte littoral où la ruralité cède la place aux usages balnéaires et résidentiels, les difficultés auxquelles font face les exploitants agricoles sont grandes : morcellement du foncier, prix de la terre, acceptabilité sociale de leur pratique, etc.

Pourtant, l'agriculture littorale est essentielle à la vie socio-économique comme à la gestion des territoires. Et la mobilisation des instances publiques et professionnelles pourrait contrecarrer la déprise actuelle, en actionnant simultanément les leviers réglementaires, fonciers et économiquement adaptés.

Lors de cet Atelier, le Conservatoire souhaite réfléchir avec les partenaires techniques et professionnels de l'agriculture sur le littoral aux possibilités de maintien voire de développement d'une agriculture durable :

Comment fédérer et coordonner les actions de chacun à l'échelle du littoral ? Quelles formes d'agriculture ont un avenir sur le littoral ?