Un(e) Responsable de la mission « Valorisation culturelle et Patrimoine bâti » adjoint au directeur de la gestion patrimoniale

Lieu : ROCHEFORT

Service : DGPAT

Poste à pourvoir le : 01/06/21

Date limite de candidature : 14/04/21

Description du poste :

 

Poste de catégorie A+ ou A confirmé à temps complet accessible :

-        Aux fonctionnaires par voie de détachement sur contrat (contrat de détachement de 3 ans renouvelable) ;

-        Aux agents contractuels en CDI bénéficiant déjà du quasi statut de l’environnement (décret n°2016-1697) ;

-        Aux candidats non fonctionnaires et ne relevant pas du quasi-statut (sous condition de diplôme)

 

Le Conservatoire du littoral, établissement public administratif de l’Etat, acquiert, aménage et confie en gestion des espaces naturels du littoral et des rivages lacustres en vue de les soustraire à l’urbanisation, de protéger les paysages qu’ils constituent et leur richesse écologique et patrimoniale, tout en les rendant accessibles au public.

 Créé en 1975, le Conservatoire protège aujourd’hui plus de 213 000 ha situés sur le littoral. Son objectif à l’horizon 2050, dit du « tiers naturel » correspond à une cible de 320 000 ha protégés en procédant à plus de 100 000 ha de nouvelles acquisitions. Les terrains du Conservatoire sont confiés en gestion aux collectivités territoriales ou à des associations.

 Pour réaliser ses missions, le Conservatoire emploie actuellement environ 180 agents, fonctionnaires ou contractuels, au siège à Rochefort, et dans les dix « délégations de rivages » réparties sur le littoral (en métropole et outre-mer). Ces délégations sont chargées, conformément aux orientations nationales, de, négocier l’acquisition des terrains, d’assurer la maîtrise d’ouvrage de travaux sur ces terrains, d’en confier et d’en suivre la gestion.

 Les services centraux sont composés de la direction de l’action foncière et des systèmes d’information (DAFSI), de la direction de la gestion patrimoniale (DGPat) et du secrétariat général (SG).

 Description des missions de la DGPat

La DGPat est chargée, en relation avec les délégations de rivages, du pilotage des dispositifs de gestion patrimoniale des sites du Conservatoire. Elle s’assure que les sites répondent aux exigences fixées par la loi : maintien des équilibres écologiques, qualité paysagère et valorisation du patrimoine naturel et culturel, accessibilité et information du public. Elle est le garant de la qualité des relations conventionnelles avec les gestionnaires et les usagers.

La DGPat est constituée d’une part, en missions thématiques : « Valorisation culturelle et Patrimoine bâti », « Accueil et Usages sur les sites » et « Interface terre-mer » et d’autre part, en missions transversales : « Coordination scientifique et Patrimoine naturel », « Gestion et Paysage » et « Garderie et Sports de nature », ainsi que d’une assistance administrative, financière et documentaire. Elle accueille également, de façon temporaire, des équipes projets spécifiques.

Parmi les responsables de mission, peuvent être désignés deux adjoints au directeur de la gestion patrimoniale.

Description du contexte du poste à pourvoir

Le Conservatoire du littoral s’est engagé à lancer en 2021 l’élaboration des orientations générales du volet « patrimoine bâti » de sa stratégie nationale d’intervention. Le domaine protégé du Conservatoire comprend plus de 2 500 constructions, dont 820 bâtiments accueillant une activité privée ou publique et dont 77 édifices protégés au titre du code du patrimoine, classés ou inscrits monuments historiques.

A l’instar des dispositifs adoptés pour les sites naturels placés sous sa protection, l’établissement définit le programme puis le projet de valorisation avec ses partenaires, puis assure ou délègue la maîtrise d’ouvrage pour la réalisation des travaux ad hoc - réaménagement, préservation, éventuelle restauration, modification ou déconstruction. Il les confie ensuite en gestion aux collectivités ou associations agréées.

 En termes de protection et requalification des paysages et des sites, le Conservatoire mène également une politique active de conception et de réalisation de projets.

Il développe dans toute la mesure du possible la valorisation et la mise à disposition du public des différentes dimensions culturelles comprises dans les sites, en collaboration avec les partenaires locaux et les services compétents de l’Etat et des collectivités.

Description des missions

Sous l’autorité du directeur de la gestion patrimoniale, le responsable de la mission « Valorisation culturelle et Patrimoine bâti » a également vocation à assurer les missions d’adjoint du directeur de la gestion patrimoniale.

 Au titre de sa mission thématique, le responsable de la mission est chargé :

-             de l’élaboration et du suivi de l’ensemble des dossiers relatifs à la politique de l’établissement en matière de protection et valorisation des éléments culturels présents sur le domaine du Conservatoire : bâtiments, archéologie, patrimoines divers de nature historique, culturelle ou artistique ;

-             de l’animation générale et du développement des capacités de l’établissement en matière d’exercice de la maîtrise d’ouvrage, touchant à son domaine d’expertise mais aussi à l’ensemble des activités de travaux menés par l’établissement sur son domaine, en lien avec l’équipe de la DGPat et les services centraux ;

-             de développer les projets de dimension nationale en matière de connaissance et de valorisation du patrimoine bâti du Conservatoire, de mise à jour des orientations nationales et des procédures de l’établissement en la matière, de partenariats extérieurs ;

-             de l’accompagnement des 10 délégations de Rivages dans la réalisation des missions du Conservatoire liées à ces domaines d’intervention, notamment pour développer les compétences, initier des projets démonstratifs et assurer des échanges d’expérience interne ;

-             de préparer les décisions de la direction dans ses domaines d’expertise.

 En tant qu’adjoint au directeur de la gestion patrimoniale, il assure en tant que de besoin la suppléance du directeur. Il peut être amené, en outre, à prendre en charge des projets particuliers et sujets transversaux, en lien avec les autres responsables de mission de la DGPat, ainsi qu’avec les services des autres directions du siège et délégations communication et « européennes et internationales ».

Profil :

Compétences requises

  • Qualifications particulières et expérience avérée en matière de maîtrise d’ouvrage publique en matière de projet architectural et patrimonial ou paysager.
  • Connaissance des enjeux et approches architecturales, patrimoniales et paysagères dans les espaces naturels protégés par le code de l’environnement
  • Expérience avérée de conduite de projets
  • Sens du travail en équipe
  • Capacités pédagogiques, d'organisation et d’animation
  • Qualités rédactionnelles
  • Qualités relationnelles reconnues
  • Maîtrise de la langue anglaise fortement appréciée
  • Maîtrise des outils informatiques bureautiques

 Relations hiérarchiques et fonctionnelles

Le poste est placé sous l’autorité hiérarchique du directeur de la gestion patrimoniale. Il est en relation fonctionnelle avec les autres chargés de mission de la DGPat, les services nationaux (DAFSI et SG), les délégations de rivages, la direction et le ministère de tutelle.

Relations extérieures : réseaux professionnels liés aux domaines d’intervention traités (architectes, paysagistes, ingénieurs…), réseaux de gestionnaires d'espaces naturels, services de l’Etat et des collectivités, établissements d’enseignement et de recherche…

Caractéristiques du poste

Poste de catégorie A+ ou A confirmé à temps complet, accessible :

-             aux fonctionnaires de la fonction publique d’Etat, territoriale ou hospitalière par voie de détachement sur contrat (contrat de détachement de 3 ans renouvelable) ;

-             aux agents contractuels en CDI bénéficiant déjà du quasi-statut de l’environnement (décret n°2016-1697)

-             aux candidats non fonctionnaires et ne relevant pas du quasi-statut (sous condition de diplôme)

De nombreux déplacements sont à prévoir dans les régions littorales et à Paris.

La politique des ressources humaines du Conservatoire du littoral vise à garantir un recrutement respectueux des principes de non-discrimination et de diversité. Ainsi, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi.

 Le poste est à pourvoir dès que possible Il est localisé à Rochefort (17).

Renseignements et dépôts des candidatures

Les candidatures (CV+ lettre de motivation), accompagnées du dernier arrêté de situation administrative pour les fonctionnaires, sont à adresser au plus tard le 13 avril 2021 :

 En ligne : www.conservatoire-du-littoral.fr    – rubriques : offres d’emplois

 Renseignements sur le poste (aucune candidature ne doit être envoyée à ces adresses) :

Patrick BAZIN, directeur de la gestion patrimoniale, Tel 05 46 84 72 85

Courriel : p.bazin@conservatoire-du-littoral.fr

Renseignements administratifs

Emmanuelle TERNY, responsable ressources humaines

courriel : e.terny@conservatoire-du-littoral.fr

Personnes à contacter : Renseignements sur le poste (aucune candidature ne doit être envoyée à cette adresse) : Patrick BAZIN, directeur de la gestion patrimoniale, Tel 05 46 84 72 85 Courriel : p.bazin@conservatoire-du-littoral.fr

Postuler à cette offre