MASSIF DE LA FORET D'ORIENT

Le massif de la forêt d’Orient est situé dans le département de l’Aube, à une quinzaine de kilomètres à l’est de la ville de Troyes. Partie intégrante d’un vaste ensemble forestier de 10 000 ha, il est placé au cœur du parc naturel régional (PNR) éponyme, adossé aux lacs d’Orient et du Temple, barrages-réservoirs relativement récents créés pour écrêter les crues de la Seine et alimenter en eau potable l’agglomération parisienne et troyenne. L’intérêt patrimonial des lieux est largement reconnu, que ce soit au niveau international (site Ramsar des étangs de la Champagne humide), européen (zone spéciale de conservation), ou national (PNR, réserve naturelle nationale pour partie, zone naturelle d’intérêt écologique, floristique et faunistique).

 Le massif est essentiellement constitué de quelques grands domaines. L’un d’eux, couvrant 552 ha d’un seul tenant (la forêt du Grand Orient), vient d’être en grande partie (464 ha) d’être acquis par le Conservatoire du littoral grâce à des fonds en provenance de l’union européenne, de l’Agence de l’eau Seine-Normandie et des Grands lacs de Seine. Les 89 ha restants ont été achetés par un tiers avec qui le Conservatoire dispose d’un pacte de préférence. Une promesse unilatérale d’achat permet à l’établissement d’être certain de reconstituer l’ensemble du domaine au maximum dans 15 ans. Le seul bâtiment présent abrite des services du parc naturel régional. En s’adossant aux espaces déjà gérés par l’ONF (forêts communales et des Grands lacs de Seine), l’ensemble naturel sous maîtrise publique pourrait atteindre à long terme près de 2 500 ha.

 Face au développement des cloisonnements forestiers et cynégétiques, la préservation et la gestion durable de ce vaste massif forestier représentent des enjeux prioritaires. La stratégie foncière (1995 et 2005) avait d’ailleurs déjà identifié cet espace comme relevant à terme de l’intervention du Conservatoire du littoral dans le contexte d’une privatisation croissante du massif. Le travail d’évaluation de la stratégie conduit en 2011 et 2012 confirme cette orientation.

Le patrimoine sylvicole est exceptionnel, les conditions de sols permettant une croissance rapide des peuplements forestiers dominés par les chênes sessiles. Certains arbres sont de véritables monuments naturels (chênes, alisiers, tilleuls). Les milieux humides sont fortement présents (rus, mares, rives découpées). La forêt offre de nombreux habitats favorables et complémentaires pour la faune et la flore sauvage, et constitue en cela un complexe écologique fonctionnel et interdépendant (axe migratoire). Parmi les espèces remarquables liées aux zones humides se distinguent les amphibiens (sonneur à ventre jaune, salamandre terrestre, tritons, grenouilles). Les chauves-souris sont également bien représentées dans les arbres-gîtes (murins de Brandt et de Daubenton, Grand rhinolophe). Le massif abrite les seules stations de Dorine (à feuilles alternes, à feuilles opposées) du PNR et, dans certains rus forestiers, des stations de Prêle d’hiver (liste rouge régionale). 

Le massif constitue ainsi un véritable réservoir de biodiversité qui s’inscrit dans la SCAP en cours d’établissement et la prochaine Trame Verte et Bleue du Parc. Elle est un carrefour stratégique pour de nombreuses voies de découverte du territoire (sentiers de randonnée, pistes équestres, vélovoie) et un lieu prisé du public, des naturalistes et des scolaires. L’écoute du rut est spectaculaire sur la forêt.

Du fait de sa richesse faunistique et floristique, la Forêt d'Orient bénéficie de plusieurs protections : elle est classée en Zone de protection spéciale (ZPS), Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO), Zone spéciale de conservation (ZSC). Ce site est également inventorié en Zone naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique (ZNIEFF) de type II. Actuellement, le Conservatoire du littoral est propriétaire de 13,5 hectares, situés au coeur des lacs de la forêt d'Orient, sur la commune de Brevonnes, à proximité du lac du Temple. La gestion a été confiée au Parc naturel régional de la Forêt d'Orient, dans le cadre d'un partenariat technique. La gestion du site du Conservatoire est planifiée dans le cadre du programme d’actions de la Réserve naturelle de la Forêt d’Orient. Ainsi, une opération de coupe des résineux au sein de la forêt du Conservatoire a été réalisée sur plusieurs années dans le but de retrouver le boisement de feuillus originel, plus adapté et plus favorable à la biodiversité. L’évacuation des bois s’est faite par débardage à cheval et une partie des matériaux a été utilisée pour construire un observatoire donnant sur la réserve et le lac.

La gestion sera assurée conjointement par l’ONF et le PNR, à l’image du petit site acquis en 2000 par le Conservatoire sur le Bois des Hauts Guets (13,6 ha). Le bénéfice du régime forestier sera demandé dès la convention de gestion signée avec les deux partenaires. Un plan de gestion va être réalisé dans le courant de l’année 2014. Il sera établi pour une durée de vingt ans. Il reprendra naturellement les grandes orientations en place mais laissera une plus grande latitude pour l’expression des milieux, des espèces ou des individus les plus sensibles (zones humides, arbres à cavités, espèces menacées).

La forêt du Grand Orient est gérée depuis 1853 par l’administration forestière. Elle appartenait auparavant au duc de Montmorency-Luxembourg qui l’a vendue au centre hospitalier de Troyes. Ce dernier l’a aliéné en 1995 à un groupement forestier dépendant de la famille Hermès. Cependant, durant les vingt dernières années, l’Office national des forêts continuait à gérer cet espace en vertu de la loi Audiffred de 1913. Cette continuité forestière fait aujourd’hui de cette propriété, aux dires de tous les experts, un véritable joyau à l’échelle de toute la région Champagne-Ardenne.

Carte d'identité du site

Commune(s) : BREVONNES (10) , PINEY (10)

Surface protégée : 564.34 hectares

Protégé depuis : 2001

Nombre d'actes d'acquisition signés : 3

Site internet : Parc naturel régional de la Forêt d’Orient

Ouvert au public

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

Les partenaires

Les sites à proximité

Faire un don