Les projets de paysage

Marais d’Olonne, mise en valeur du site.

Les Marais d’Olonne sont situés à l’Est de la forêt domaniale d’Olonne-sur-Mer, ils constituent un écosystème particulièrement riche. Ces marais ont été façonnés par l’homme pour la saliculture puis l’aquaculture traditionnelle. Les marais d’Olonne s’étendent sur un espace de plus de 1000 hectares, ce qui offre de nombreux types d’habitats naturels, de marais salés et doux.
Depuis 2003, le Conservatoire du littoral est présent sur ce territoire. Il est actuellement propriétaire d’une centaine d’hectares, comprenant notamment le marais de la Jarrie, le marais des Loirs de Chanteloup et le marais des Loirs.
Les deux derniers jouxtent la Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage de Chanteloup, gérée par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.

Le Conservatoire intervient par ailleurs en périphérie du marais, pour reconquérir des espaces de transition entre marais/forêt ou marais/zone urbaine.

Ce site remarquable appartient au réseau Natura 2000 et inventorié en ZNIEFF de type I. De grandes vasières non végétalisées sont présentes et ceinturent des lagunes, parsemées d’ilots et entourées de prés salés. Cet ensemble présente des habitats spécifiques abritant une faune et une flore diversifiée. La gestion recherchée vise à préserver de bonnes capacités d’accueil pour les oiseaux d’eau et les poissons.

Comme beaucoup de marais de la côte Atlantique, ce site a été aménagé puis exploité pour la production de sel. Puis ils ont été reconvertis en marais destinés à la pisciculture. Cette intervention humaine est ancienne et a généré la diversité des paysages et milieux naturels associés de ce territoire.
Aujourd’hui, sans intervention humaine dans ce type de milieu, une végétation ligneuse à tendance à s’installer et à fermer l’espace en colonisant d’abord les bossis puis les bassins. Une gestion humaine et raisonnée est donc indispensable.

La gestion globale du marais des Loirs et des Loirs de Chanteloup est assurée par la commune d'Olonne-sur-mer avec le soutien du Conseil départemental de Vendée.
Toutes les prairies sont pâturées. Cet entretien régulier et respectueux des milieux fait l’objet de conventions d’usage signées avec des exploitants.Des conventions existent pour l’exploitation de certains bassins par des sauniers.

L’action du Conservatoire du littoral sur ce territoire s’opère en synergie et en complémentarité avec d’autres acteurs publics (Mairie d’Olonne sur mer, Conseil départemental de Vendée, ONCFS) et associatifs (APNO), également propriétaires de parcelles sur ce secteur. Grâce à cette maîtrise publique du foncier, des travaux et la mise en place d’un plan de gestion du site dans son ensemble ont pu être mis en œuvre.

En 2011, le marais salant de La Jarrie a été restauré, permettant depuis son exploitation par un saunier qui utilise aussi les bossis en pâturage par des moutons. En 2016, avec l’aide de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, des travaux conséquents de restauration hydraulique de ce marais et d’accueil du public, avec notamment la construction de 2 observatoires, ont été menés sur les marais des Loirs, offrant ainsi au public une découverte paysagère et ornithologique de ce magnifique site.

Surface totale : 94 ha                     

Fiche d'identité

Site(s) : MARAIS D'OLONNE

Délégation de rivages : Centre Atlantique

Partenaire(s) : Communes d’île d’Olonne et d'Olonne-sur-mer ; Conseil départemental de Vendée ; l’Agence de l’eau Loire Bretagne.

Contact : centre-atlantique@conservatoire-du-littoral.fr

Paysages