UTAH BEACH

Utah Beach est constitué d’une étroite bande dunaire longue de 5 kilomètres, bordée d’un marais arrière-littoral, s’intégrant dans l’ensemble estuarien de la baie des Veys. L’ensemble de cet espace fait l’objet de pratiques agricoles essentiellement axées sur le pâturage bovin, dont la durée du stationnement des animaux sera rythmée par la montée des eaux dans le marais.

La dune va jouer le rôle d’une digue naturelle de protection entre le marais intérieur et la mer. Dans les dunes, l’existence de trous, issus des explosions ou creusées pour abreuver le bétail, vont apporter une réelle « plus-value » écologique au site d’Utah Beach. Ce sont ces mares, aussi appelées « pannes dunaires » par les spécialistes, qui vont donner l’originalité et l’exceptionnalité faunistique et floristique du site.

La façade maritime, vaste et large, est propice au développement de l’activité conchylicole. Ainsi à marée basse, de denses et longs alignements de bouchots sont alors visibles, au sud du site d’Utah Beach.

La faune

Dans les mares et les fossés ont été vue des Grenouilles verte, Grenouilles rousses, Tritons palmés et du Triton ponctué, amphibien plus rare. Les dunes d’Utah Beach accueillent par ailleurs régulièrement, la Spatule blanche, le Courlis corlieu, le Bruant des neige, le Hibou des marais, le Rouge-queue noir et le Traquet motteux, oiseaux rares venant sur le site pour y nicher, s’y reposer ou s’alimenter

La flore

Des plantes rares et intéressantes affectionnent les pannes dunaires d’Utah Beach, tel le Pigamont jaune, aussi appelé la rhubarbe des pauvres. Il s’agit d’une plante qui se développe rapidement. Du haut de ces 1 m 50, ses fleurs jaunâtres entre mai et août, vont embellir le bord des mares des dunes d’Utah Beach. Considérée comme étant en régression, cette plante supporte mal la fauche régulière et précoce. Elle sera accompagnée par des espèces plus communes tel que la Reine des prés, la Gesse des marais, la Valériane officinale, et l’Eupatoire chanvrine, mais aussi par des plantes plus rares et précieuses, tel l’Ophioglosse, l’Orchis à fleurs lâches, ou l’Epipactis des marais.

Utah Beach fait partie des sites d’intervention du Conservatoire du littoral. Les terrains acquis sont remis en gestion au Syndicat mixte des espaces littoraux de la Manche (SyMEL). Un garde du littoral est présent sur le site. Il a en charge le gardiennage, l'entretien et le suivi scientifique, ainsi que les relations avec les usagers locaux.

Le site d’Utah Beach s’étend sur quatre communes : Saint-Germain-de-Varreville, Saint-Martin-de-Varreville, Audouville-la-Hubert et Sainte-Marie-du-Mont, adhérentes du Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin (http://www.parc-cotentin-bessin.fr/)

Utah Beach est aussi inclus dans l’enveloppe de la zone écologique d’intérêt européen au titre de Natura 2000 s’intitulant « Marais du Cotentin et du Bessin-Baie des Veys ».

Utah Beach dispose de mesure de préservation depuis 2002, date à laquelle a été rédigé le 1er plan de gestion. Il s’agit d’un document cadre, un guide, donnant les orientations d’aménagements et de gestion pour protéger ce site naturel.

Sur le site d’Utah Beach, les enjeux et les mesures de protection principalement identifiés sont :

-          Restaurer le potentiel paysager et les richesses écologiques dunaires locales.

-          Ouvrir et aménager des espaces naturels et des sentiers de promenade.

Le pâturage agricole « raisonné » restera le principal outil pour entretenir et valoriser les espaces naturels appartenant au Conservatoire du littoral.

Par ailleurs, au sein du projet LiCCo (Littoraux et Changements Côtiers), Utah Beach fait partie du site pilote de la baie des Veys. Ce projet est mené pour une durée de trois ans (2011-2014), il vise à accompagner les populations côtières pour comprendre, se préparer et s’adapter aux effets du changement climatique, de l’élévation du niveau de la mer et de l’érosion sur leur littoral. La Délégation Normandie du Conservatoire du littoral veille à sa coordination en France. La baie des Veys est un territoire au carrefour d’enjeux multiples : le changement global pose la question du devenir de sa biodiversité et de la pérennité de ses usages, si des intrusions marines devaient arriver. Ces connaissances permettront de sensibiliser les acteurs locaux à anticiper les phénomènes globaux dans leur mode de gestion.

Utah Beach est l'appellation d'une des cinq plages du débarquement de Normandie du 6 juin 1944. Située la plus à l'ouest, elle est la seule localisée sur la côte du Cotentin (les quatre autres se trouvent sur la côte du Calvados). Utah Beach s'étendait de Sainte-Marie-du-Mont jusqu’à Quinéville, sur environ 5 km de long.

Le débarquement à Utah Beach fut certainement le moins coûteux en vies humaines. Les fortifications allemandes y étaient moindres, du fait de la configuration des lieux jugée peu propice par les Allemands, pour un débarquement. En effet, la plage se trouve sur un cordon littoral adossé à des zones marécageuses. Le débarquement américain sur Utah fut précédé d'une opération aéroportée de nuit, plus couteuse en vies humaines, sur Sainte-Mère-Église. L’objectif du débarquement était de libérer Cherbourg. Il fallait percer les lignes défensives mises en place par les allemands, pour atteindre en un seul jour la route principale du Cotentin - la RN13 à Sainte-Mère-l’Eglise.

Les habitations suivaient une règle simple et sûre : se placer en « hauteur » au regard de la montée des eaux. Les villages sont donc situés sur le coteau de Sainte-Marie-du-Mont ou sur les hauteurs du plateau ; Saint-Martin-de-Varreville et Saint-Germain-de-Varreville.

L’arrivée sur Utah Beach se fait principalement par la D913, vous y remarquerez aussitôt le musée, les véhicules militaires exposés. Puis en longeant par la D421, le regard rencontre régulièrement des vieux blockhaus, dans de nombreux sont cachés dans les dunes.

Carte d'identité du site

Commune(s) : LE ROZEL (50) , SAINT-GERMAIN-DE-VARREVILLE (50) , SAINT-MARTIN-DE-VARREVILLE (50) , SAINTE-MARIE-DU-MONT (50) , VAINS (50)

Surface protégée : 160.78 hectares

Protégé depuis : 1985

Nombre d'actes d'acquisition signés : 32

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

symel

Les partenaires

natura 2000 Licco

Les sites à proximité

Faire un don