LA COLLE NOIRE

Située sur les 1ers contreforts occidentaux du Massif des Maures, la Colle Noire est un écrin de verdure préservé compris entre les agglomérations littorales toulonnaise et hyéroise.

Culminant à près de 300 m d’altitude, ce massif offre des panoramas saisissants autant sur la rade de Toulon, la presqu’île de Saint-Mandrier et le Cap Sicié à l’Ouest que sur le double tombolo, la presqu’île de Giens et les îles d’Or à l’Est.

Autrefois, la densité de son couvert végétal lui a valu le nom provençal de « cola negré », qui signifie « colline noire ». Mais depuis l’incendie de 2005, le massif est essentiellement constitué d’un maquis, parsemé de Chênes-lièges rescapés.

Cependant, les travaux de restauration des terrains incendiés ainsi que sa position géographique, en limite de la Provence calcaire à l’Ouest et de la Provence cristalline à l’Est, lui ont permis de retrouver rapidement une végétation luxuriante que l’on peut découvrir en suivant le sentier botanique et géologique. Sous ce sentier, la mine de cuivre du Cap Garonne, vestige d’un passé industriel, témoigne de la richesse minéralogique spécifique du site.

La faune

15 espèces patrimoniales ont été inventoriées parmi lesquelles les Lézards vert et ocellé,  la Tortue d’Hermann, la Bondrée apivore (un rapace), la Perdrix rouge et le Faucon pèlerin.

Les petits mammifères (lapins, blaireaux, renards, écureuils, chauves-souris de type Oreillard etc.) sont aussi largement représentés sur le site.

Les mares temporaires, écosystèmes rares et précieux, attirent papillons, libellules et autres insectes.

Enfin, dans l’humus des fonds de vallon, se cache un coléoptère endémique du massif : Mayetia collensis.

La flore

Avant l’incendie de 2005, la Colle Noire constituait une forêt méditerranéenne, composée d’une large gamme d’essences arborées (Pins d'Alep, Pins maritimes, Chênes-lièges, Chênes verts), arbustives (Arbousiers, Pistachiers lentisques…) et herbacées.

Aujourd’hui, la diversité reste élevée (160 espèces dont une vingtaine d’orchidées) mais un maquis parsemé de Chênes-lièges couvre la majeure partie du site.

En partie littorale, les plantes halophiles (qui aiment le sel), comme le Cinéraire maritime ou la Crithme marine, sont davantage présentes.

Enfin, une endémique des anciens stériles miniers du Cap Garonne a été identifiée en 2009 : Armeria arenaria subsp pradetensis.

A l'origine gérée par la commune du Pradet, la Colle Noire est, depuis 2006, gérée par la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée qui a pour principaux objectifs de :

-          préserver et favoriser les habitats naturels, la faune et la flore patrimoniaux (inventaires faunistiques et floristiques, suivi de la fréquentation et de son impact sur la biodiversité du site,  préservation des éléments du patrimoine bâti ou des cavités favorables à une occupation par certaines espèces etc.) ;

-          mettre en œuvre une gestion de la forêt permettant de minimiser le risque incendie (notamment en favorisant les espèces les moins inflammables et en entretenant les aménagements DFCI), de mettre en valeur le paysage et de favoriser la diversité biologique ;

-          aménager l’accueil du public et rendre les usages compatibles avec la conservation du patrimoine naturel et géologique du site, tout en le sensibilisant sur les enjeux de sa protection et plus globalement sur ceux de la protection de l’environnement de manière générale (réhabilitation du sentier de découverte botanique et géologique, entretien des belvédères, visite guidée de la mine de cuivre etc.).

De tout temps, la Colle Noire fut un emplacement militaire stratégique de défense de la côte du fait de son altitude et de sa position géographique. Ainsi, dès le VIIIe siècle, une tour érigée à la pointe du cap de Carqueiranne servait de vigie.

A la fin du XIXe siècle, 4 batteries (dont les forts de la Colle Noire et de la Gavaresse), toutes élevées sur le modèle des fortins rectangulaires et inspirées des techniques de Vauban, y sont érigées dans le seul but de protéger la rade de Toulon.

C’est également à cette époque que Mrs LAYET et MARTEL, 2 négociants marseillais en charbon, y découvrent un filon de cuivre dont ils obtiennent une concession minière de Napoléon III en 1862. Divers concessionnaires se succèdent par la suite. Le minerai exploité étant pauvre, certains essayèrent de le traiter sur place pour en faire du sulfate de cuivre, utile à la fabrication de la bouillie bordelaise. La mine ferme définitivement en 1917.

En 1995, les maires du Pradet, de la Garde et de Carqueiranne, constitués en Syndicat Intercommunal pour la protection et la valorisation de la mine, demandent au Conservatoire du littoral d’acheter le massif boisé sur lequel celle-ci repose afin de le protéger définitivement.

Divers sentiers pédestres parcourent l’ensemble du massif de la Colle Noire et un sentier de découverte botanique et géologique permet de s’initier aux richesses naturelles, au passé du territoire et de son écosystème forestier tout en contemplant des points de vue panoramiques sur la rade de Toulon ou encore le double tombolo et la presqu’île de Giens.

Musée de la mine de Cap Garonne :

Les visites de la mine sont uniquement guidées et durent en moyenne 1h15. Le port du casque est obligatoire (il est mis à disposition par le Musée et complété d’une charlotte), toute personne refusant le port du casque ne pourra en aucun cas pénétrer à l’intérieur du Musée. Le Musée est accessible aux personnes à mobilité réduite accompagnées.

Le Musée est ouvert tous les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 17h ainsi que tous les jours sur réservation pour les groupes de plus de 10 personnes (hors jours de fermeture annuelle).

Renseignements, tarifs et réservations :

Musée de la mine

Adresse : 1000 Chemin du Baou rouge – 83220 LE PRADET

Tel : 04 94 08 32 46

Mail : info@mine-capgaronne.fr

Site internet : www.mine-capgaronne.fr

Renseignements sur la gestion du site :

Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée – DAEUO – Paule VERA, responsable du site

Adresse : TPM – BP 536 – 83041 TOULON Cedex 09

Tel : 04 94 93 68 32

Mail : pvera@tpmed.org

Site internet : http://www.tpm-agglo.fr/tpm/article/colle-noire

 

Attention, la pénétration dans le massif forestier de la Colle Noire est soumise à l’arrêté préfectoral du 15 Mai 2006, règlementant la pénétration dans l’ensemble des massifs forestiers du var, pendant la période estivale.

A partir des prévisions de risque émises par Météo France, la Préfecture émet quotidiennement, du 21 Juin au 30 Septembre, une carte matérialisant le niveau de risque d’incendie par massif (http://www.var-adm.net/massifs83_web/massifs83.gif).

Carte d'identité du site

Commune(s) : CARQUEIRANNE (83) , LE PRADET (83)

Surface protégée : 171.58 hectares

Protégé depuis : 1995

Nombre d'actes d'acquisition signés : 6

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don