DUNES DU FORT MAHON

Situées à l’ouest de Calais, les dunes du fort Mahon sont un étroit cordon dunaire qui constitue l’extrémité ouest de la plaine maritime flamande. Protégeant de la mer les communes littorales et de l’arrière-pays, les dunes du fort Mahon s’étendent sur près de 3 kilomètres tandis qu’elles ne dépassent pas 200 mètres de large. Culminant à 20 mètres d’altitude au niveau du fort lapin, vestige militaire du XIXème siècle en cours de valorisation, ces dunes parsemées de pannes humides offrent un agréable sentier de découverte.

Cet espace dunaire, bien qu’étroit, présente des habitats remarquables tels que la dune blanche primaire à élyme des sables et oyat, ainsi que les pelouses pionnières ou plus évoluées typiques de la dune grise. On y rencontre notamment la pensée des dunes, espèce protégée au niveau national. Les prairies sur sables, très originales, abritent d’autres espèces rares comme les orobanches, l’orchis pyramidal et l’orchis bouc. Les fourrés dunaires à argousiers, dont le fruit riche en vitamine C attire nombre d’oiseaux, sont fortement présents sur le site. Enfin plusieurs dépressions humides, naturelles ou créées à l’occasion de travaux de restauration du cordon dunaire, sont un refuge pour de nombreux amphibiens.

Fragilisé dans les années 1980 par une fréquentation forte et anarchique, ce site a fait l’objet d’un programme expérimental de stabilisation souple du trait de côte (estran et dunes) financé par l’Europe (programme LIFE). Le retour d’expérience a permis le transfert de la méthode sur d’autres sites. Cet espace naturel périurbain très fréquenté est difficile à gérer. Le massif dunaire est en effet menacé par une importante pression anthropique, constituant une source d’altération des habitats naturels et des espèces d’intérêt patrimonial. C’est pourquoi la définition de cheminements adéquats et la pédagogie associée constituent un enjeu important.
Les vestiges du fort Lapin font, quant à eux, l’objet d’un programme de travaux qui en sécuriseront la découverte par les promeneurs.

Les dunes du fort Mahon dunes accueillent les ruines d’un ancien fort construit à la fin du XIXème siècle, dit « fort lapin », témoin des dispositifs traditionnels de protection des passes portuaires. C’est de ce lieu que décolla Louis Blériot le 25 juillet 1909, pour ce qui se révélerait être la première tentative réussie de la traversée du détroit par avion. Plus récemment, le cordon dunaire a été rompu par la tempête de 1953, conduisant à l’inondation de plusieurs dizaines d’hectares de terres agricoles et soulignant l’intérêt de protéger ces dunes.

Téléchargez la fiche de la Maison de site

Carte d'identité du site

Commune(s) : SANGATTE (62)

Surface protégée : 42.54 hectares

Protégé depuis : 1979

Nombre d'actes d'acquisition signés : 9

Ouvert au public

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

Eden 62

Les partenaires

cg 62 region NPC

Les sites à proximité

Faire un don