Paysages

FALAISES D'OPALE

Après la grande plaine maritime Flamande, le paysage s’élève doucement au delà de Calais sur les falaises du Cap Blanc-Nez. Jusqu’au cap d’Alprech à Boulogne-sur-Mer, le littoral se dessine, comme une mélodie, entre falaises grandioses, baies, dunes et vallons. Terre de contrastes et de contacts, le site des deux caps (Blanc-Nez et Gris-Nez), joue de lumières et de couleurs entre les plateaux agricoles verdoyants et les falaises crayeuses qui enserrent une plage de sable fin, la baie de Wissant. Somptueux belvédères vers l’Angleterre dont on distingue les côtes par temps clair, ce paysage [...] Lire plus

Après la grande plaine maritime Flamande, le paysage s’élève doucement au delà de Calais sur les falaises du Cap Blanc-Nez. Jusqu’au cap d’Alprech à Boulogne-sur-Mer, le littoral se dessine, comme une mélodie, entre falaises grandioses, baies, dunes et vallons. Terre de contrastes et de contacts, le site des deux caps (Blanc-Nez et Gris-Nez), joue de lumières et de couleurs entre les plateaux agricoles verdoyants et les falaises crayeuses qui enserrent une plage de sable fin, la baie de Wissant. Somptueux belvédères vers l’Angleterre dont on distingue les côtes par temps clair, ce paysage façonné par l’histoire et l’agriculture a été classé Grand Site de France et accueille plus de 2 millions de visiteurs chaque année. Au delà du cap Gris-Nez, d’Audinghen à Wimereux, les massifs dunaires intimistes nuancent les immenses estrans de sable et font la transition avec les terres cultivées. Enfin, les Monts du Boulonnais se découvrent et offrent un paysage vallonné de bocage autour de Boulogne-sur-Mer, premier port de pêche de France.

Regards d'artistes

Nicolas de Staël, Cap Gris-Nez, 1954
Collection particulière
« Le trajet de Calais à Boulogne est une ravissante promenade. La route court à travers les plus beaux paysages du monde. Les collines et vallées s’enflent et s’abaissent en ondulations magnifiques. Sur les hauteurs on a des spectacles immenses. A perte de vue des étages de champs et des prés cousus les uns aux autres ; de grandes plaines rousses, de grandes plaines vertes, des clochers, des villages, des bois qui présentent de cent façons leurs grands trapèzes sombres, et toujours, tout au fond, à l’occident, un bel écartement de collines que la mer emplit comme un vase… On remonte, et l’on [...] Lire plus

« Le trajet de Calais à Boulogne est une ravissante promenade. La route court à travers les plus beaux paysages du monde. Les collines et vallées s’enflent et s’abaissent en ondulations magnifiques. Sur les hauteurs on a des spectacles immenses. A perte de vue des étages de champs et des prés cousus les uns aux autres ; de grandes plaines rousses, de grandes plaines vertes, des clochers, des villages, des bois qui présentent de cent façons leurs grands trapèzes sombres, et toujours, tout au fond, à l’occident, un bel écartement de collines que la mer emplit comme un vase… On remonte, et l’on retrouve le ciel, la terre, la mer, l’infini. Vraiment, je suis ébloui, chaque jour ; de toutes les merveilles que Dieu fait avec du vert et du bleu »

Victor Hugo, Lettre à Adèle, 4 septembre 1837

Evolution de l'urbanisation

le long du site des falaises d’Opale
1965 1965
2014 2014

Depuis 1965 l’urbanisation s’est intensément développée, polarisée autour de Boulogne-sur-Mer qui a étendu ses activités portuaires. Les villages et stations balnéaires de la côte ont eu tendance à s’étendre fortement au cours des dernières décennies, du fait du développement des résidences secondaires, campings et lotissements.  Les acquisitions du Conservatoire  du littoral, appuyé par le Département du Pas-de-Calais, maître d’ouvrage de l’Opération Grand Site ont permis de préserver des espaces remarquables de cette entité littorale très soumise à la pression urbaine.

Jouer la vidéo

Carte des paysages

  • Picto Pano paysage

    • Des paysages littoraux marqués par le surplomb des falaises et la possibilité de vues lointaines sur la mer

    • Une diversité d’ambiances littorales (villages de pêcheurs, plages, milieux dunaires, estuaires)

    • Une variété de la végétation dans les creux (vallons bocagers et boisés) et dans les espaces naturels (pelouses, fourrés…)

    • Une agriculture de grandes cultures et de champs ouverts

    • Une qualité des paysages de stature nationale voire internationale

  • Picto Pano menace

    • Un risque très important de submersion du littoral lors des tempêtes

    • Une forte pression touristique et une nécessité de déconcentrer la fréquentation et  maitriser l’accueil du public

    • Une banalisation et intensification des pratiques agricoles au  détriment du bocage et des pâtures

    • Un fort développement urbain des communes littorales et stations balnéaires

    • Des milieux dunaires fragiles

  • Picto Pano protection

    • 6 espaces naturels protégés par le Conservatoire du littoral

    • Un Grand Site de France

    • Un parc naturel régional

    • Un parc naturel marin étendant ses limites jusqu’au nord de Boulogne-sur-Mer

Découvrez les unités littorales voisines :

Séquences paysages