LA FABRIQUE

La commune de Chens-sur-Léman, frontalière de la Suisse, présente 5 km de rives dont près de 80 % sont artificialisées. La Fabrique constitue une véritable coupure verte, exceptionnelle sur les rives du lac Léman. Elle se situe entre deux secteurs urbanisés : le hameau de Tougues à l’est et celui de Chens-le-Pont à l’ouest. Les parcelles, à dominante agricole (cultures de céréales et prairies temporaires), sont ponctuées de quelques franges boisées (paysage de bocage). La forêt est également présente sur les rives du lac et des berges du principal cours d’eau traversant le site.

La valeur naturaliste du secteur de la Fabrique est reconnue au niveau national et international : intégration à deux ZNIEFF ainsi qu’au site Natura 2000 « Lac Léman ».

La baie de Chens-sur-Léman constitue un secteur d’importance majeure pour l’hivernage des oiseaux d’eau (fuligules milouin et morillon, grèbe huppé, nette rousse…).

Le secteur d’intervention du Conservatoire du littoral sur la commune de Chens-sur-Léman inclut la zone de la Sablonnière, caractérisée par des pelouses sèches particulièrement riches en espèces végétales patrimoniales. Lors d’un recensement en 2011, 13 espèces d’orchidées ont été identifiées dont deux protégées : l’aster amelle au niveau national et le thesium à feuilles de lin au niveau régional.

La commune de Chens-sur-Léman, consciente de la nécessité de préserver les rives du lac, apporte un soutien sans faille à la politique portée par le Conservatoire du littoral. Elle s’est tout naturellement positionnée pour devenir gestionnaire du site de la Fabrique. Ne disposant pas en interne de compétences techniques en matière de gestion de l’environnement, elle bénéficie du soutien d’Asters, le Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie.

Asters dispose d’une bonne connaissance du secteur puisque l’association a assuré la rédaction du document d’objectifs du site Natura 2000 « Lac Léman ».

Dès l’âge de bronze, les hommes s’installent sur les rives du lac Léman, au sein d’un habitat sur pilotis dont les traces sont encore visibles aujourd’hui (sites palafittiques). De nombreux vestiges ont été retrouvés à proximité immédiate du port actuel de Tougues. Ce site archéologique aquatique de premier ordre sera classé monument historique en 1993.

Dans les années 1980, la pression immobilière se fait très forte sur ce secteur du littoral lémanique encore épargné par les constructions. Plusieurs projets immobiliers sont envisagés, dont celui de Port Léman. Suite à différents recours, tous les projets successifs ont été annulés par l’administration, pour cause de non respect de la loi littoral.

Aujourd’hui, ce secteur est en grande partie classé en zone naturelle et la commune de Chens-sur-Léman soutient l’action du Conservatoire du littoral, qui vise à conserver et à protéger cette coupure verte exceptionnelle sur les rives du lac.

LEFT
RIGHT

Carte d'identité du site

Commune(s) : CHENS-SUR-LEMAN (74)

Surface protégée : 21.46 hectares

Protégé depuis : 2009

Nombre d'actes d'acquisition signés : 3

Ouvert au public

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don