MARAIS DU MULLEMBOURG

Description

A l’Est de l’île de Noirmoutier, le Conservatoire du littoral est propriétaire d’une grande partie des terrains des marais de Müllembourg, un milieu riche et diversifié. Leur classement en Réserve Naturelle Nationale en 1994, gérée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux, permet de renforcer la protection et la mise en valeur de ce site d’exception.

Plus à l’Est, un espace dunaire relevant du DPM (domaine Public Maritime), la pointe des Sableaux, a été affecté au Conservatoire en 2008. Par le passé, cette dune fut fortement dégradée par une surfréquentation mal maîtrisée. Située dans la continuité de la Réserve, cette zone a fait l’objet de travaux de restauration écologique afin de valoriser durablement cet habitat sensible. La végétation est aujourd’hui  en cours de régénération.

Faune et flore

Sur le marais de Müllembourg, les habitats naturels présentent des zones humides dont la salinité varie selon les endroits. Ce qui permet de trouver un cortège floristique intéressant. 25 espèces végétales avec un intérêt patrimonial remarquable ont été recensées. On peut noter la présence du poireau des vignes Allium ampeloprasum, la romulée à petites fleurs Romulea columnea et le jonc ambigu Juncus ranarius.

Ce marais joue également un rôle important pour de nombreux oiseaux. Il sert de refuge, de zone d’hivernage et de nidification à une grande diversité d’espèces. 

Gestion

Sur l’ensemble du site la gestion est réalisée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux, en lien avec la commune de Noirmoutier-en-l’Île.

Le plan de gestion, validé en 2008, est actuellement en cours de révision. La gestion hydraulique des niveaux de salinité et l’entretien des bossis permettent d’obtenir une mosaïque d’habitats favorables à l’installation d’une grande diversité d’oiseaux.

Des conventions d’usage entre des sauniers et le Conservatoire permettent l’exploitation d’une partie des marais en salines traditionnelles et de manière respectueuse de l’environnement. De plus, un troupeau d’ânes entretient les zones en herbe sur la Réserve.

Historique

Situé autrefois sur un îlot, le Fort Larron, était du fait de sa situation stratégique à l’entrée du chenal, un des fortins les mieux armés de la baie de Bourgneuf. Il est aujourd’hui devenu la Maison de la réserve naturelle. Ses canons et fusils ont cédé la place à des longues-vues et à des jumelles que la LPO met à disposition lors d’animations qui permettent aux visiteurs d’admirer barges à queue rousse et à queue noire, chevaliers aboyeurs.

Pratique

Restaurée en 2011 par la Communauté de communes de l’île de Noirmoutier, la digue Jacobsen longe la Réserve Naturelle Nationale des marais de Müllembourg et offre ainsi un point de vue privilégié sur les marais. Spécialement aménagée pour le passage des piétons, personnes à mobilité réduite et cyclistes, elle dispose de bancs et de panneaux d’informations relatifs au milieu naturel. Des zones de replis permettent aux piétons de se réfugier lors du passage des tracteurs ostréicoles. Ce sont les seuls véhicules autorisés, avec les services publics, à circuler sur la digue dans le cadre de leur activité professionnelle.

L’accès à la digue Jacobsen se fait facilement à partir du centre-ville de Noirmoutier-en-l’île.

Carte d'identité du site

Commune(s) : NOIRMOUTIER-EN-L'ILE (85)

Surface protégée : 41.34 hectares

Protégé depuis : 1991

Nombre d'actes d'acquisition signés : 9

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don