ESPIGUETTE

Le site naturel protégé de l'Espiguette se situe sur la commune du Grau du Roi, à l'ouest de la Petite Camargue, dans le département du Gard.
 Sa situation géographique et son potentiel économique – seule fenêtre littorale du Gard- ont favorisé les flux touristiques, l'urbanisation et les activités agricoles intensives (nivellement des dunes notamment).
A cela s'ajoute l’action des vents et courants marins qui ont un impact direct sur le trait de côte du cordon dunaire : la partie orientale du site est attaquée par la mer et régresse inexorablement ; la pointe située à l'ouest, quant à elle, engraisse de manière conséquente (plusieurs mètres par an).
La propriété du Conservatoire du littoral recèle un patrimoine naturel d'exception, fragile et relictuel d’un système dunaire rare et menacé sur le littoral méditerranéen français. Le site de l’Espiguette couvert par la ZNIEFF Camargue gardoise n°910011531, est inclus dans les sites Natura 2000 « Petite Camargue gardoise » (SIC FR9101406) et « Petite camargue laguno-marine » (ZPS FR9112013).
Le phare de l’Espiguette, classé au titre des monuments historiques et toujours en activité est une aide précieuse à la navigation. C’est aussi un élément précieux du patrimoine maritime du Grau-du-Roi.

Le site naturel protégé de l’Espiguette se caractérise par l'un des massifs dunaires les plus remarquables du littoral méditerranéen (dunes paraboliques, dunes boisées, …) et par des marais constituant une zone humide méditerranéenne originale à préserver.
Dix habitats naturels d’intérêt communautaire dont six prioritaires au niveau de l’union européenne sont identifiés : les lagunes côtières, les dunes boisées à Pin pignon, les dunes littorales à genévrier de phénicie, les dunes côtières fixées à végétation herbacée et les steppes salées méditerranéennes.
Ces habitats naturels offrent des conditions favorables au développement d’une flore riche et d’intérêt patrimonial tel que l’Euphorbe péplis (Euphorbia peplis), la Fausse Girouille des sables (Pseudorlaya pumilia) sur les milieux sableux sec, l’Orchis punaise odorante (Orchis coriophora subsp fragans) et la Linaire à vrilles (Linaria cirrhosa) dans les dépressions humides temporaires, la Saladelle de Girard (Limonium girardianum) sur les steppes salées.
Les représentants floristiques structuraux des dunes fixées ou dunes grise sont l'Oyat (Ammophila arenaria) et l'Euphorbe des dunes (Euphorbia paralias) dans le rôle d'espèces édificatrices et le Panicaut (Eryngium maritimum) et le Lis de mer (Pancratium maritimum) dans le rôle d'espèces stabilisatrices.
D'un point de vue faunistique, le site de l'Espiguette est un territoire exceptionnel pour les amphibiens et très intéressant pour les oiseaux. Plusieurs espèces d'amphibiens d’intérêt patrimonial régional sont présents sur le site : le pélobate cultripède (Pelobates cultripes) et la grenouille de graf (Pelophylax grafi) trouvent refuge dans les mares temporaires des arrières dunes. Concernant l’avifaune, les milieux dunaires offrent des lieux de nidification pour le Pipit rousseline (Anthus campestris), le Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus) ; les marais intérieurs forment des habitats d’alimentation et de nidification pour l’Echasse blanche (Himantopus himantopus), l’Avocette élégante (Recurvirostra avosetta).

Le grand ensemble de la pointe de l'Espiguette est un site classé au titre de la Loi de 1930 (1 600 hectares). Depuis janvier 2014, il est, jusqu’au rempart d’Aigues Mortes, labellisé Grand Site de France. L’animation de cette politique, portée par le Syndicat Mixte de la Camargue Gardoise (SMCG), a pour but la mise en œuvre d'actions conciliant fréquentation touristique, respect du paysage et préservation d'un milieu écologiquement riche.
Le site naturel protégé de l’Espiguette est quant à lui géré par la commune du Grau du Roi, gestionnaire principal, le Conservatoire d’espaces naturels du Languedoc-Roussillon, gestionnaire associé et l’Office national des Forêts au titre du régime forestier sur les boisements.
Les programmes d’actions portés par les partenaires de la gestion du site permettent de :
- reconstituer des écosystèmes dunaires à travers la réalisation d’actions de génie écologique telles que la re-naturalisation de terres agricoles abandonnées, la création d’arcs dunaires et de dépressions humides temporaires ;
- une gestion adéquate des espèces végétales envahissantes telle que la mise en place d'actions de limitation d'extension et d’arrachage ;
- une gestion sylvicole adaptée aux enjeux écologiques forts tels que l’abattage de pins maritimes au profit du genévrier de Phénicie (partenariat avec l’Office National des Forets) ;
- encadrer les pratiques de pâturage équin et bovin en lien avec les enjeux écologiques présents (pâturage extensif) ;
-  développer des actions de sensibilisation du public à travers des événements annuels nationaux et locaux (journée mondiale des zones humides, Fréquence Grenouille, Fête de la nature, Journées européennes du patrimoine).
Pour ce qui concerne l’accueil du public, un ambitieux projet de valorisation le phare de l’Espiguette porté par la commune du Grau du Roi en lien avec le Conservatoire du littoral et l’appui financier de l’Europe, de l’Etat, de la région Occitanie, et du Département du Gard permettra prochainement d’ouvrir ses portes au public.
Le respect du site nécessite la présence de gardes assermentés : gardes du littoral et agent de l’Office National des Forêts patrouillent régulièrement au fil des saisons sur le site.

La pointe de l’Espiguette est une formation géologique datant du XVIIIème siècle. Elle résulte de la dégradation des deltas et des bras secondaires du Rhône. Les vents et courants marins ont modifié, au cours des siècles, le trait de côte et le système dunaire. Les Hommes qui se sont installés près du littoral de cette région, se sont longtemps désintéressés de la partie dunaire jusqu'à ce que les plages prennent une dimension touristique et une valeur économique propulsées par la mission Racine en 1963. Cette mission interministérielle d'aménagement touristique du littoral languedocien a engendré la création des stations balnéaires du Grau du Roi et de Port-Camargue et a augmenté considérablement la fréquentation ainsi que l'urbanisation littorale. Dès lors, le massif dunaire a été aménagé pour permettre une exploitation agricole optimale et le développement d'activités économiques, ce qui a eu des répercussions drastiques sur l'état écologique du site : nivellement des dunes, drainage des zones humides, plantations de haie de peupliers d’Italie, …
Afin de préserver cet espace naturel remarquable le Conservatoire du littoral intervient depuis 1998 et protège à ce jour et durablement plus de 600 hectares.

Carte IGN Top 25 n°2843 OT 743 ET (Aigues Morte - La Grande Motte)

En période estivale (31 mars au 7 octobre), le parking d'accès à la pointe de l'Espiguette est payant. Renseignements au Service Régie Municipale : 04.66.73.45.20

Plus d’informations sur le site :

www.camarguegardoise.com

http://inpn.mnhn.fr/zone/znieff/910030005

http://natura2000.clicgarden.net/sites/FR9101406.html

Plus d’informations sur le réseau des gestionnaires de l’environnement :

http://enplr.org

http://www.pole-lagunes.org/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte d'identité du site

Commune(s) : LE GRAU-DU-ROI (30)

Surface protégée : 534.78 hectares

Protégé depuis : 1994

Nombre d'actes d'acquisition signés : 8

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

Les partenaires

Les sites à proximité

Faire un don