POINTE DE BIHIT

Vallée de Goas Lagorn (Pointe de Bihit, Pors Mabo-Beg Leguer) 

 Encadrée au nord par les falaises de Pors Mabo et au sud par celles de Beg Leguer, la vallée de Goas Lagorn s'ouvre discrètement sur la baie de Lannion.

 Paisible en retrait de la plage de Beg Leguer, c'est elle qui délimite les communes de Trébeurden et de Lannion. Avec un relief très marqué, les premiers coteaux de la vallée s'offrent au vent et aux embruns. Hormis quelques pins radiata qui coiffent les crêts, l'influence de la mer limite la hauteur de la végétation. L'exposition aux vents dominants favorise le maintien de la lande littorale ainsi que l'installation de la fougère dans les secteurs qui ne sont plus entretenus.

Remontant par les sentiers de la vallée, le promeneur perçoit une ambiance toute différente. Le paysage devient progressivement plus structuré et la végétation semble marquée par l'empreinte de l'homme. Cette partie du site, plus abritée, est le support d'un bocage bien conservé. La présence de ce maillage bocager très serré laisse deviner une agriculture difficile mais qui offre aussi une diversité paysagère beaucoup plus intéressante. Cette alternance de milieux et d'ambiances confère à la vallée de Goas Lagorn une grande part de son originalité et de son charme.

La flore 

La vallée possède à son débouché maritime un des rares massifs dunaires de ce secteur de la baie de Lannion. Sur ce petit massif, pourtant assez dégradé, se développent notamment l'Oyat, le liseron soldanelle ainsi que deux espèces protégées le chou marin et le gaillet négligé.

En arrière de ce secteur dunaire, s'est constituée une petite zone humide colonisée par le phragmite (ou roseau). Plus en amont, le ruisseau de Goas Lagorn, serpente en fond de vallée. Les berges et les prairies humides qui bordent par endroit le cours d'eau abritent une flore variée avec plusieurs espèces peu communes ou localisée dans le département. C'est le cas de deux fougères, le Polystic écailleux et la magnifique Osmonde royale. La Consoude tubéreuse reconnaissable à ses fleurs jaunes en forme de tube et ses feuilles couvertes de poils épineux constitue également une espèce intéressant sur ce site.

 La faune

La succession et la variété des associations végétales contribue à la présence d'une faune riche et variée. La roselière est le milieu de prédilection pour le Rousserolle effarvate. Dans la lande, le Tarier pâtre et la fauvette grisette font entendre leur chant concis mais caractéristique. Le bocage abrite de nombreuses espèces tels que l'Accenteur mouchet, la Fauvette à tête noire, le Bruant jaune ou la mésange charbonnière. Plusieurs espèces de mammifères peuvent aussi être surpris au hasard de la promenade : c'est le cas du renard, du chevreuil ou de l'écureuil par exemple. Peut-être observerez vous plus facilement certains indices de présence comme les empreintes, les fientes ou les restes de pommes de pins... 

La vallée de Goas Lagorn d'une superficie de 47 hectares, est propriété du Conservatoire du littoral.

Elle était autrefois utilisée et entretenue par une agriculture locale très rustique. Les prairies et la lande étaient pâturées par des vaches et des chevaux et les meilleures terres étaient mises en culture.

Cependant, les conditions particulières d'exploitation (relief très marqué, petit parcellaire) ont entraîné un abandon progressif de la vallée au profit des friches et des taillis.

Afin d'éviter la fermeture du paysage et une banalisation des milieux, un pâturage extensif a été remis en place en partenariat avec des agriculteurs riverains. Différentes espèces pâturent aujourd'hui les prairies remises en état : des vaches « Bretonne Pie Noire », des chevaux et des ânes. L'action combinée des différentes espèces permet d'obtenir un pacage efficace et plus satisfaisant.

Plusieurs sentiers ouverts au public, permettent de découvrir l'ensemble de la vallée. Les différents aménagements ont été réalisés avec le concours du Conseil Général des Côtes d'Armor. Ce sont les communes de Lannion ( gestionnaire principal ) et de Trébeurden (gestionnaire délégué) qui entretiennent ce réseau de chemins. La communauté d'agglomération Lannion-Trégor a mis en place et coordonne cette gestion.

Depuis 2000, un programme de réhabilitation a été engagé sur l ensemble du site. Il s inscrit dans le cadre d un contrat-nature qui associe les collectivités locales, le Conseil Régional et Général, l'Agence de l eau et le Conservatoire.

Le vallon de Goas Lagorn était autrefois barré par une digue. D'ailleurs, la traduction littérale de Goas Lagorn est : Goas=Gwazh=ruisseau et Lagorn serait un dérivé de Gord qui signifie « pêcherie avec barrage ». La retenue d'eau ainsi créée, servait à actionner les deux roues du moulin (rare dans la région) qui entraînaient les meules destinées à la mouture des céréales.La présence de deux roues était nécessaire à cause du faible débit du cours d'eau. Aujourd'hui, la retenue d'eau n'existe plus et le moulin a été transformé en maison d'habitation privée.

En fond de vallée, le visiteur sera sans doute surpris de découvrir au détour de son chemin la chapelle Saint Thurien. Même si aujourd'hui, elle est rarement ouverte, elle reste le témoin d'une pratique religieuse importante dans les campagnes d'autrefois. Chaque année encore, le dimanche qui suit le 14 juillet, le pardon de Saint Thurien attire de nombreuses personnes.

Depuis Lannion prendre la direction de Servel. Poursuivre jusqu'à la plage de Beg Leguer et descendre sur l'aire de stationnement de Goas Lagorn. Des visites guidées peuvent être organisées : Renseignements Office de Tourisme de Trébeurden (02 96 23 51 64) et de Lannion ( 02 96 46 41 00 ).

Carte d'identité du site

Commune(s) : TREBEURDEN (22)

Protégé depuis : 1998

Nombre d'actes d'acquisition signés : 1

Ouvert au public

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don