FORT CARRE

Le site de Fort Carré se trouve sur la commune d’Antibes, en plein cœur de la Côte d’Azur dont le littoral est fortement artificialisé. Il se compose d’un espace naturel préservé de 4 hectares entourant le fort éponyme construit à la fin du XVIème siècle puis repris par Vauban, actuellement propriété de la ville d’Antibes., Situé sur la presqu'île Saint-Roch et construit sur un rocher culminant à 26 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce bâtiment  classé Monument Historique confère aux lieux une valeur historique et culturelle indéniable.

Le site constitue un écrin de verdure d’une grande qualité paysagère et botanique. Il fait partie du réseau Natura 2000 « « Baie et Cap d’Antibes – Iles de Lérins ». Il est également classé en ZNIEFF.

Accessible par le centre-ville d’Antibes, cet espace à forte valeur patrimoniale tant au niveau écologique qu’historique, est beaucoup utilisé par la population locale : promenade, sport, détente.

 

Le site du Fort Carré bénéficie d'un écosystème riche, varié et protégé. Il fait partie du réseau Natura 2000 « « Baie et Cap d’Antibes – Iles de Lérins ». Il est également classé en ZNIEFF.

Faune

La faune présente sur le site du Fort Carré comporte des espèces qui trouvent en ces lieux un habitat propice : rossignols, tourterelles, hérissons, écureuils, renards roux. Les reptiles sont également représentés avec plusieurs variétés de lézards et de couleuvres.

Flore

La flore du Fort Carré comporte des habitats d’intérêt communautaire pour Natura 2000 :

- végétation annuelle des laisses de mer dont la formation est essentiellement ponctuelle.

- falaises avec une végétation des côtes méditerranéennes de Limonium spp. Endémique.

- formations basses d’Euphorbes près des falaises. Cet habitat correspond à des garrigues littorales représentées par des arbrisseaux bas ainsi que par l’Euphorbe épineuse. Il représente une grande valeur.

- parcours substeppiques de graminées et annuelles du Thero-Brachypodietea.

Ce sont des pelouses annuelles riches en espèces annuelles et en particulier en espèces protégées.

- forêts à Olea et Ceratonia, typiques de l’étage thermo-méditerranéen et se caractérisant par l’Olivier et le Caroubier.

La gestion du site est assurée par la Ville d’Antibes.

L’objectif est de concilier sur le site :

- la protection de la biodiversité et des équilibres écologiques

- la préservation du patrimoine bâti,

- l’ouverture au public

Le site est propriété du Conservatoire du littoral depuis 1997. Des actions ont été initiées pour la valorisation des points d’accès par les visiteurs à ces espaces et aux alentours du Fort. L’objectif est de faciliter les parcours, renforcer les points de vue sur les paysages et le patrimoine bâti tout en veillant à la protection des équilibres écologiques.

Le Fort constitue un élément historique important pour l’identité du site. Construit sur ordre du Roi de France Henri II dans la deuxième moitié du XVIe siècle, le Fort Carré sert à l'époque aussi bien de sentinelle pour la frontière toute proche avec le Comté de Nice que de poste de défense pour Antibes, dernier port français avant cette frontière. Opérationnel dès 1585, le Fort Carré a connu sa première attaque en 1592, contre l'armée du Duc de Savoie. Sensiblement amélioré à la fin du XVIIe siècle par Vauban, le Fort demeure un site stratégique jusqu'au XIXe siècle.

Lorsque Nice est rattachée à la France en 1860 et que la frontière recule, le bâtiment est déclassé militairement. Le Fort Carré est cédé plus tard par l'Armée au ministère des Sports en 1967, en même temps que toutes les installations sportives et les casernes militaires.

Classé Monument historique en 1938, restauré par les bénévoles du Club du Vieux Manoir entre 1979 et 1985, le Fort Carré est finalement racheté par la Ville d'Antibes Juan-les-Pins en 1997, transformé en musée et ouvert en 1998 au public.

Le site est accessible aux piétons par un sentier accessible depuis le centre-ville d’Antibes.

Informations sur la visite du Fort

 

 

LEFT
RIGHT

Carte d'identité du site

Commune(s) : ANTIBES (06)

Surface protégée : 3.84 hectares

Protégé depuis : 1997

Nombre d'actes d'acquisition signés : 1

Balade Monument Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don