OMAHA BEACH

Situé sur un plateau entaillé par deux vallées, le relief du site d’Omaha Beach s'adoucit vers la mer sous forme d'une falaise morte, bordée d'une zone humide et d'un mince cordon dunaire rongé  par une forte érosion marine. L’intérêt paysager et biologique du site repose sur la présence d’une multitude de milieux caractérisés par les landes et pelouses hautes, les boisements et les terrains agricoles souvent entourés de haies de haut jet.

La faune

En période de nidification, de nombreux oiseaux font escale à Omaha Beach : Pipit des arbres, Fauvette grise, Rouge-queue à front blanc, Gobemouche gris, Rousserolle verderolle, Fauvette babillarde, Fauvette des jardins.

Des papillons tel le Tristan, le Cerf-volant, l'Azuré pygmé et le Bleu nacré survolent les lieux.

La flore

À l’image du Bessin, le site d’Omaha possède une extraordinaire biodiversité due à la connexion des milieux depuis les plateaux jusqu’à la plage.

L'ensemble du cordon dunaire abrite des espèces protégées en France comme l'Elyme des sables. Et aussi d'autres plantes, parfois très rares au plan régional et même départemental, comme l'Ophioglosse et l'Orobanche violette, parasite du chardon bleu, la Koelérie des dunes, le Polygale du calcaire et quelques orchidées dont l'Epipactis des marais, l'Orchis négligé, l'Orchis grenouille, l'Orchis verdâtre et l'Orchis incarnat.

Sur le site d’Omaha, le Conservatoire du littoral a choisi de sauvegarder quelques espèces ancienne de pommiers à cidre comme le Douce-Moen, le Gagnevin, le Cartigny, le Gros Bois, le Feuillard, la Clozette. Un verger AOC (Appel d’Origine Contrôlé) de plus de 300 pommiers hautes tiges est exploité par une ferme locale pour la production du cidre normand.

Omaha Beach fait parti des sites d’intervention du Conservatoire du littoral. Les terrains acquis sont remis en gestion au Syndicat mixte Calvados Littoral « Espaces Naturels ». Un garde du littoral est présent sur le site. Il a en charge la surveillance, l'entretien, le suivi scientifique, ainsi que les relations avec les usagers locaux.

Omaha Beach dispose de mesures de préservation depuis 1999, date à laquelle a été rédigé le 1er plan de gestion. Ce document va être réactualisé en 2013.

Le plan de gestion est un outil technique programmant, décrivant les actions et opérations à mettre en œuvre pour protéger et conserver le patrimoine naturel. Des objectifs de gestion conciliant les usages et la préservation des milieux naturels sont définis en collaboration avec les gestionnaires et différents partenaires.

Il sera appréhendé à l’échelle « supra site » pour comprendre l’ensemble des sites des dunes et des falaises du Bessin situés sur un linéaire de près de 20 kilomètres  (sites de la Batterie de Longues-sur-Mer, de la Fonderie de Tracy-sur-Mer, du Mont Castel et d’Omaha Beach).

Téléchargez le plan de gestion des sites des dunes et falaises du Bessin

Omaha Beach est un site chargé d’histoire situé entre les hautes et instables falaises du Bessin et celles de Saint-Pierre-du-Mont et de la Pointe du Hoc. Cette portion de littoral, des communes de Colleville-sur-Mer et de Saint-Laurent-sur-Mer, présente un cordon dunaire limitant des zones humides. Celles-ci s’étendent au pied d’une falaise morte bien moins abrupte qu’ailleurs sur cette côte.

Cette configuration géographique eut des conséquences dramatiques lors du Débarquement du 6 juin 1944. Là, les 29e  et 1er  divisions américaines ont été quasiment réduites à néant par la 352e  division allemande, qui tira grand avantage de sa situation dominante sur la falaise. Ce fut un véritable carnage, à l’origine du surnom de la plage, « Omaha la sanglante». Un millier d’hommes y périt en un seul jour.

Enclavé dans le site du Conservatoire du littoral, le cimetière américain de Colleville-sur-Mer est une concession américaine sur le sol français gérée par le gouvernement américain via l’Américan Battle Monument Commission (A.B.M.C.). Là, reposent 9 387 soldats américains tombés lors du Débarquement ou dans les opérations qui suivirent.

Carte d'identité du site

Commune(s) : COLLEVILLE-SUR-MER (14) , SAINT-LAURENT-SUR-MER (14) , SAINTE-HONORINE-DES-PERTES (14)

Surface protégée : 187.82 hectares

Protégé depuis : 1979

Nombre d'actes d'acquisition signés : 61

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

Calvados littoral AMBC

Les sites à proximité

Faire un don