MAS NEUF DU VACCARES

Situé en bordure Nord du vaste ensemble protégé que représente l’Etang du Vaccarès (plus grande étendue d’eau en Camargue), le Mas Neuf du Vaccarès est constitué d’une zone agricole (lieu-dit « Terre de Méjanes ») et d’un espace naturel, représentatif des paysages camarguais, qui varient au grès des saisons et au sein desquels des milliers d’espèces y trouvent leur habitat de prédilection.

Ce site accueille aussi des activités traditionnelles typiquement camarguaises : pâturage extensif de chevaux de race Camargue, pêche en étang…

Mais sa particularité réside dans le maintien de rizières au lieu-dit « Terre de Méjanes ». C’est, en effet, le seul site du Conservatoire du littoral en Camargue qui abrite encore une activité économique intensive. Toute la difficulté résidant dans l’alliance d’une telle activité à la conservation de la diversité écologique et paysagère du site.

La faune

Hivernants, migrateurs, nicheurs… des centaines d’oiseaux évoluent sur les bords du Vaccarès. L’étang, poissonneux, est également le lieu de prédilection de nombreux amphibiens.

Renards, ragondins et sangliers peuvent également y être observés.

Enfin, des centaines d’espèces d’insectes sont avérées sur le site.

La flore

Les habitats naturels observables prédominants sont : les bosquets de Tamaris, les tapis d’Arthrocnemum perennis et de  Salicornia fruticosa (plantes du littoral, des marais salants ou des grèves caillouteuses, voisines des Salicornes), les prés salés ainsi que les roselières.

La riziculture intensive, maintenue sur une partie du site, n’a pas eu d’impact notoire sur la diversité floristique du Mas Neuf du Vaccarès, puisque de nombreuses espèces de plantes, parfois inscrites sur les listes de protection prioritaires nationales, le tapissent.

Depuis 2010, le site est mis à disposition d’un agriculteur qui cueille certaines espèces de plantes pour la production de crèmes de beauté biologiques.

Actuellement, le Parc Naturel Régional de Camargue gère une partie du site comme un espace naturel protégé et l’autre partie comme un espace rizicole, car cette activité économique existait déjà lorsque le Conservatoire du littoral est devenu propriétaire.

L’activité a donc été maintenue tout en y intégrant des mesures agricoles assez strictes de manière à garantir l’équilibre du site et à ne pas créer d’importantes nuisances paysagères. Mais cette activité agricole a vocation à disparaître au profit d’une gestion environnementale plus protectionniste.

Aussi les objectifs à long terme sont :

-          la conservation des potentialités naturelles du site ;

-          le maintien d’une veille écologique efficace, avec une connaissance actualisée du fonctionnement des écosystèmes ;

-          l’intégration de la gestion de ce site à celle plus générale de la Camargue (projet de mutualisation).

Acquis en 1982, le lieu-dit « Terre de Méjanes » était une vaste étendue rizicole, activité dont il est impossible d’organiser la cessation immédiate. Le Conservatoire du littoral décidera plutôt d’adapter ces pratiques agricoles, en imposant des mesures agro-environnementales.

En 2005, le site s’agrandit avec l’affection du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable au Conservatoire du littoral du « Mas Neuf du Vaccarès », plus typique de la quiétude camarguaise.

En 2007, l’extension du site se poursuit par l’acquisition amiable du « Mas d’Agon ».

Afin de gérer cet ensemble de manière globale et cohérente, les différents lieux-dits sont rassemblés sous le nom de « Mas Neuf du Vaccarès ».

Ce site à vocation agricole est fermé au public.

Plateforme d’observation ornithologique en bordure de la route D37 offrant un magnifique panorama sur la Réserve Nationale du Vaccarès et les marais de la Grand Mar.

Pour plus de renseignements :

Parc Naturel Régional de Camargue

Adresse : Mas du Pont de Rousty – 13200 Arles.

Tel : 04.90.97.10.40

Mail : info@parc-camargue.fr

Carte d'identité du site

Commune(s) : ARLES (13) , SAINTES-MARIES-DE-LA-MER (13)

Surface protégée : 13123.07 hectares

Protégé depuis : 1982

Nombre d'actes d'acquisition signés : 4

Site internet : Parc de Camargue

Ouvert au public

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don