MUCCHIATANA

Au sud de l’embouchure actuelle du Golu, dans la plaine de la Casinca, le site de Mucchiatana s’étire le long du rivage : c’est une alternance régulière de motifs paysagers parallèles au trait de côte et dont l’altitude ne dépasse pas 3 mètres. D’est en ouest la plage et le cordon dunaire, couvert d’un boisement exceptionnel de genévriers à gros fruits, précèdent une alternance régulière d’aulnaies marécageuses, dans les creux, et de pâturages sur les reliefs des anciens cordons littoraux.

Dans ce territoire, la Casinca, marquée par les exploitations agricoles et les installations touristiques, Mucchiatana est comme une respiration de nature en préambule à la mer.

Habitats et flore

Le boisement de genévriers oxycèdres à gros fruits de Mucchiatana est unique en Corse, par sa densité et sa hauteur : c’est la plus belle junipéraie de Corse, pour cette espèce qui joue un rôle écologique majeur pour les dunes. Ses racines fixent le sable et ses branches bassent protègent le maquis environnant des embruns.  Ce n’est pourtant pas la seule richesse du site. L’aulnaie au sud du site abrite l’unique peuplement de périploque de Grèce en Corse : Periploca graeca est une liane robuste particulièrement adaptée à la chaleur portant des fleurs pourpres en forme d’étoiles.

On rencontre à Mucchiatana toute la succession des milieux dunaires, depuis les laisses de mer riches en soude épineuse, les dunes mobiles en partie couvertes d’oyats jusqu’aux pelouses d’arrière-dune, qui abritent le plus grand peuplement corse de Thesium humble, plante rare et protégée, et aux buissons de cistes à feuilles de sauge et hélianthèmes.

Faune

Une population de tortues d’Hermann vit le sur le site, profitant des milieux ouverts et des fourrés à hélianthèmes. Cette tortue hiverne en s’enfouissant dans le sable. D’autres espèces protégées sont présentes : le lézard sicilien, le crapaud vert et la rainette arboricole. Le guêpier d’Europe niche à proximité du site.

Dans le cadre du projet Ad’Apto, la problématique du recul récent du trait de côté est étudiée à Mucchiatana. En effet, alors que la dynamique alluvionnaire du delta du Golu tend à gagner du terrain sur la mer, un fort recul a été enregistré entre les années 1970 et 1990, lié à la construction d’un barrage et l’exploitation d’une gravière.

La circulation des véhicules et les flux touristiques ont fait l’objet d’aménagement permettant de préserver le site protégé par le Conservatoire du littoral. Des pistes ont été supprimées, l’accès à la plage et au cordon dunaire est interdit aux véhicules à moteur.

La pression humaine est forte en raison de la proximité de plusieurs marinas et autres camps touristiques.

Site Natura 2000 de Mucchiatana 

Comme pour son voisin de Tanghiccia, l’histoire géomorphologique du site de Mucchiatana est liée à la dynamique littorale et aux phénomènes alluvionnaires du Golu le plus important fleuve de Corse, qui a tracé un large delta et gagné peu à peu sur la mer au cours des siècles. Mucchiatana est l’un des rares lieux où les anciens rivages se lisent encore dans le paysage, comme des lignes géométriques bordées d’aulnaies.

Depuis la fin du Moyen-Age jusqu’au XIXe siècle, ce territoire peu facilement défendable est relativement délaissé par les Corses sous la menace des Barbaresques.  L’histoire plus récente est marquée, au XIXe siècle, par le creusement de canaux pour assécher les zones marécageuses, lutter contre le paludisme et mettre en culture la plaine, toute proche. Dans la seconde moitié du XXe siècle la création de grandes exploitations agricoles, principalement fruitières ou viticoles, bouleverse profondément les paysages déjà marqués par le maraîchage depuis quelques dizaines d’années.

L’accès à Mucchiatana se fait, depuis la T10, par la départementale 37 qui mène jusqu’à l’entrée nord de l’espace aménagé.

Réglementation sur les terrains du Conservatoire du littoral : le camping, le bivouac, les feux, les dépôts de déchets et la circulation des véhicules à moteur sont interdits.

Carte d'identité du site

Commune(s) : VENZOLASCA (2B)

Surface protégée : 77.48 hectares

Protégé depuis : 1982

Nombre d'actes d'acquisition signés : 3

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

Les partenaires

Les sites à proximité

Faire un don