DUNE DU PILAT

506 hectares constituent le Grand Site de la Dune du Pilat. Le Conservatoire, engagé depuis 1998 dans une politique d’acquisition sur le site est propriétaire à ce jour de près de 100 hectares. Il mène actuellement, avec son gestionnaire le Syndicat Mixte de la Grande Dune du Pilat, une série d’actions en faveur d’une réappropriation publique de cet espace dont plus de 60 % appartiennent à des propriétaires privés.

Voici néanmoins son portrait au-delà des seuls terrains acquis par le Conservatoire !

Hauteur (entre 100 et 115 m), longueur (2,7 km), fréquentation (plus d’un million de visiteurs), nombre de grains de sable (60 millions de mètres cubes) … à la Dune, tout est sujet à superlatif !

Cette imposante masse de sable, toujours en mouvement vers l’intérieur des terres et de la forêt qu’elle grignote tous les ans de 4 à 5 mètres, est une archive naturelle qui permet de retracer 4000 ans d’histoire.

Vous l’aurez bien compris, la Dune est unique et c’est bien pour cela qu’il faut la préserver et la respecter. C’est un site naturel fragile avant d’être un terrain de jeu que chacun pourrait être tenté de s’approprier.

Eau, sable et forêt se mêlent pour former ce lieu d’exception. Du sommet de la dune c’est une belle leçon paysagère qui est offerte au visiteur.

L’océan est le premier attrait à l’ouest. En fonction des marées, il est rythmé par les bancs de sable du Banc d’Arguin, les passes du Bassin d’Arcachon et la longue flèche sableuse de la presqu’île du Cap-Ferret. Au nord, c’est la lagune du Bassin que l’on découvre.

A l’est, la forêt de la Teste-de-Buch, océan de verdure aux statuts juridiques très diversifiés et  complexes. Honneur à la forêt usagère qui se renouvelle naturellement depuis des siècles car n’a pas été exploitée pour la production de bois. Elle recèle ainsi une étonnante biodiversité. Autour de la Dune, une forêt de production privée, et la forêt domaniale plus au sud, sont issues de plantations faites au XIXème siècle pour fixer le sable.

Le 5 juin 1943, un premier arrêté de classement et d’inscription est pris pour protéger une partie de la dune et de la forêt usagère. L’inscription à l’inventaire des sites pittoresques de la Gironde en 1978 renforce cette protection. C’est le début de la première Opération Grand Site qui se terminera en 1986. La surfréquentation et l’urbanisation nécessitent un classement plus large en 1994 afin de concilier développement touristique et préservation de l’environnement. D’autres protections complètent le dispositif.

Fin 2007, est créée une structure de gestion, le Syndicat Mixte de Gestion de la Grande Dune du Pilat chargé de mener un programme de mise en valeur du Grand Site en trouvant un juste équilibre  entre sa protection et l’accueil d’un vaste public. Le SMGGDP devient gestionnaire des terrains du Conservatoire en 2012.

La Dune, connue à cette époque sous le nom de « Sabloney », a été ensemencée  entre 1829 et 1840 par l’Etat et son boisement est une réussite lorsqu’en 1864 sous Napoléon III, elle fait partie d’un ensemble qui est vendu à la société Conseil. Celle-ci regrettera vite son achat car la propriété est soumise à une violente érosion et exige d’importants travaux de protection. Peu à peu les sables venus de la mer recouvrent les boisements du XIXème siècle, comme ils avaient fait plusieurs siècles auparavant de la forêt naturelle préhistorique. Le tas de sable, en gascon le « pilat » prend de la hauteur et continue sa marche vers l’est …

La propriété est revendue à la Société Immobilière de Pyla-sur-Mer * en 1920. Celle-ci va diviser la propriété en 20 lots, perpendiculaires au rivage qui seront acquis par des personnes souhaitant faire un bon placement.   

Pour apprécier son âge, quatre paléosols (sols anciens) sont visibles sur son flanc ouest. Ce sont des niveaux noirâtres organiques qui traduisent le développement de la végétation recouverte par le sable en fonction des périodes climatiques.

Des vestiges archéologiques trouvés lors de fouilles témoignent d’une occupation humaine dès l’âge de bronze, soit 2000 ans avant notre ère.

* Petite précision sémantique : On parle bien de la « Dune du Pilat ». Le « Pyla » reste le nom de la station balnéaire créée de toute pièce dans les années 1920, le « Y » donnant une touche « exotique et chic » à cette création !

Pour connaître la  « face cachée de la dune », mieux comprendre ce formidable monument naturel et apprendre à le respecter, des sorties et des animations nature sont organisées par le Syndicat Mixte de la Grande Dune du Pilat. L’espace d’accueil « IDune » permet de partir à la découverte des autres espaces naturels du Bassin d’Arcachon.

Carte d'identité du site

Commune(s) : LA TESTE-DE-BUCH (33)

Surface protégée : 284.53 hectares

Protégé depuis : 1998

Nombre d'actes d'acquisition signés : 6

Site internet : Dune du Pilat

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les gestionnaires

Les sites à proximité

Les animations associés

  • Sentier d'interprétation

    Du 1 juin 2016 au 31 décembre 2036

    Sentier d'interprétation

    En savoir plus

  • Accueil posté avec longue vue

    Du 1 janvier au 31 décembre 2016

    Accueil posté avec longue vue

    En savoir plus

Faire un don