SERRES DE LA MADONE

Situé à flanc de colline, dans le vallon abrité de Gorbio, le jardin en terrasses de Serre de la Madone a été créé au début du siècle dernier par Lawrence JOHNSTON, passionné des plantes. Séduit par le climat de la Côte d'Azur qui lui permettait d'acclimater des plantes rapportées du bout du monde, il décide de réaliser un jardin extraordinaire autour d’une vieille ferme provençale qu’il transforme en Palazzo.

A sa mort en 1958, le jardin passe entre les mains de différents propriétaires. A la fin des années 1980, un projet de lotissement y est envisagé. Afin de le contrer, Serre de la Madone est classé Monument Historique en 1990.

En 1999, le Conservatoire du littoral l’acquiert avec le concours de la ville de Menton, du département des Alpes-Maritimes et de la fondation EDF afin de le protéger définitivement.

Aujourd’hui, ce jardin remarquable dépayse par son calme, son architecture paysagère unique et l’originalité des espèces végétales qui s’y épanouissent.

La faune

La diversité des plantes présentes sur le site ainsi que les différentes « niches écologiques » offertes par l’architecture paysagère de ce jardin permettent à une faune variée d’en profiter. Ainsi, dans le bassin de la Vénus, vous observerez crapauds, grenouilles et poissons rouges. Pendant que dans les airs, insectes (libellules, papillons etc.) et oiseaux vous offriront leurs plus beaux ballets.

La flore

Un tiers du site est occupé par une flore exotique ; les 2/3 restants constituant une forêt méditerranéenne entrecoupée de terrasses d’anciennes cultures traditionnelles locales d’Oliviers.

En fonction des espaces composés par L. JOHNSTON, différents groupes de végétaux peuvent être admirés : cactées dans les endroits arides ; fougères autochtones accompagnées d’un spectaculaire Oxalis à fleurs roses originaire d’Afrique du Sud et d’un Trachelium à fleurs bleues dans les murets ; Papyrus, Nénuphars et fougères flottantes dans les bassins ; Ficus et Chamaedorea dans la Serre chaude…

Autant d’espèces qui composent une collection botanique exceptionnelle dont l’observation est variable selon la saison.

Depuis 1999, la ville de Menton gère le site avec pour principaux objectifs la restauration des jardins (réintroduction de végétaux exotiques plantés par L. JOHNSTON et ayant disparu comme l’Hechtia tillandsoides, un cousin de l’ananas) et des bâtiments (Bastide, Belvédère, bassins).

Ceci en respectant l’esprit du créateur dans le but de l’ouvrir et de le faire découvrir au public (animations scolaires, groupes, visites guidées pour tout public etc.) ainsi que d’y développer un centre international destiné aux amateurs de plantes rares (Bourse aux plantes annuelles etc.).

Une base de données « Infobota » a également été mis en place afin de dresser un inventaire botanique le plus exhaustif possible et de l’actualiser d’une année sur l’autre. Un projet d’inventaire et de suivi ornithologique devrait également voir le jour dans les années à venir avec la LPO.

Entre 1924 et 1939, L. JOHNSTON fait l’acquisition de terrains agricoles (agrumes et oliviers) au vallon de Gorbio. Ceci afin de constituer en 2 grandes étapes un jardin, à l’instar de son précédent jardin de Hidcote.

La 1ère étape, à partir de 1924, comprend l’acquisition et l’aménagement des parcelles inférieures de la propriété actuelle, comprenant plusieurs petites maisons d’habitation.

La 2ème étape, à partir de 1930, consiste en l’acquisition de l’actuelle maison principale et des terrasses qui l’entourent.

A sa mort en 1958, le jardin, qui connaît d’autres propriétaires, tombe peu à peu dans l’oubli.

En 1981, 2 historiens des jardins le découvrent et essaient d’y intéresser différentes administrations dont le Conservatoire du littoral.

En 1990, le site est classé Monument Historique afin d’empêcher un projet de lotissement. C’est notamment ce qui permet au Conservatoire du littoral de l’acquérir en 1999, avec le concours de la ville de Menton, du département et de la Fondation EDF.

En 2000, un Jumelage avec l’Hidcote, propriété du National Trust (équivalent du Conservatoire du littoral) depuis 1948, est effectué. C’est une 1ère européenne entre 2 jardins !

Le site est ouvert toute l’année (sauf en Novembre ainsi que les 25 Décembre et 1er Janvier), tous les jours (sauf le lundi).

Des visites commentées ont lieu tous les jours d’ouverture à 15h.

Des visites commentées de groupes en français, anglais, italien et allemand sont également possibles toute l’année.

Attention, les visites sont déconseillées aux personnes ayant des difficultés à se déplacer du fait du grand nombre d’escaliers !

Les animaux ne sont pas admis à l’intérieur du jardin.

Une boutique et des toilettes sont à votre disposition.

 

Tarifs et réservations :

Ville de Menton - Service du Patrimoine

Tel : 04 92 10 33 66

Pour plus de renseignements sur la gestion du site :

Ville de Menton

Adresse (site) : 74, route de Gorbio - 06500 Menton

Tel accueil/boutique : 04 93 57 73 90

Site internet : www.serredelamadone.com   

Carte d'identité du site

Commune(s) : MENTON (06)

Surface protégée : 8.4 hectares

Protégé depuis : 1999

Nombre d'actes d'acquisition signés : 3

Site internet : serre de la madone

Jardin Balade Monument Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don