LE MONT VINAIGRIER

Culminant à 371 m et dominant la ville de Nice, le Mont Vinaigrier offre un splendide panorama sur la Baie des Anges et les premiers contreforts de l’Estérel. Il constitue aujourd’hui un des rares espaces naturels à proximité immédiate de la 5ème plus importante ville de France et constitue un parfait support pédagogique pour comprendre l’évolution d’un paysage typique des coteaux niçois du XIXe siècle, modelé par l’activité agricole.

Pentu et escarpé, le site a été aménagé en terrasses retenues par de beaux murs en pierres sèches, sur lesquelles on trouve de magnifiques oliviers pluri-centenaires, témoins de l’ancienneté de cette activité agricole. On peut également y découvrir le fonctionnement très élaboré du système d’irrigation des cultures.  

Sa vocation consiste donc à témoigner d’une activité agraire passée, notamment grâce à l’exposition proposée dans la maison de la nature.

La faune

Le Mont Vinaigrier se caractérise par une riche avifaune : plus de 60 espèces d’oiseaux référencées, dont le Hibou petit duc, l'Hirondelle des cheminées, le Rouge-gorge ou encore l'Etourneau sansonnet.

Les prairies accueillent une riche diversité de papillons, de mantes et de phasmes (entre autres insectes) ainsi que 7 espèces de reptiles dont l’Orvet, le Seps strié ou encore le Lézard des murailles.

Les galeries du système d’irrigation abritent, quant à elles, le Petit Rhinolophe, une espèce de chauve-souris.

La flore 

Ce site autrefois agraire, connaît une reconquête de la végétation naturelle.

Les pelouses sont riches en plantes annuelles et bulbeuses dont la Nivéole de Nice, la Lavatère maritime et ponctuée ou encore l’Orchidée de Bertolon.

Les garrigues calcicoles évoluent vers une forêt de Chênes verts et Pins d’Alep, notamment sur le plateau, très exposé au soleil.

Enfin, le Frêne à fleurs, assez discret sur le reste de la Côte d’Azur, s’étend d’est en ouest.

Géré par la ville de Nice de 1981 à 1987, le Mont Vinaigrier est ensuite géré par le Conseil Général des Alpes-Maritimes, à la demande de la ville, dès 1988.

En 2008, un plan de gestion décennal est établi, fixant comme grands objectifs : 

-          la lutte contre les incendies ;

-          la réhabilitation paysagère de l’ancienne campagne niçoise (restauration et entretien des restanques, d’un verger ainsi que d’oliveraies dont une production d’huile est assurée par un centre d’aide au travail pour personnes handicapées) ;

-          l’ouverture du site au public et le développement d’une pédagogie tournée vers la lecture des paysages et le fonctionnement (notamment hydraulique) d’une ancienne exploitation agricole.

Cette ancienne exploitation agricole, dont les empreintes marquent encore le paysage, a été abandonnée dans les années 1960 au profit d’une extension galopante de la ville de Nice.

Rachetée par la Société Civile Immobilière du Mont Vinaigrier, elle a faillit accueillir un vaste projet immobilier dès 1973. Ce dernier prévoyait initialement 800 logements pour 3 000 habitants, répartis en appartements (444), immeubles de résidence (115) et hameau de coteau (200). Devaient s’y ajouter une trentaine de villas, un hôtel de 150 chambres, une école, une piscine ainsi qu’un restaurant panoramique.

Très vite, l’hostilité d’une grande partie de la population niçoise ainsi que celle de Mr Robert POUJADE, alors Ministre de l’Environnement, a permis d’éviter toute construction et de voir le Conservatoire du littoral racheter ce site dès 1980, avec le soutien de la ville de Nice.

Visite libre du lever au coucher du soleil.

Ateliers techniques et sorties « découverte » organisés par l’association Planète Sciences et la LPO.

Salle d’exposition, permettant de découvrir les aménagements réalisés au cours des siècles passés pour irriguer cette ancienne exploitation agricole, ouverte sur demande au 04 89 04 54 80.

Possibilités de visites accompagnées pour groupes et scolaires, sur rendez-vous.

Tout au long de l’année, des animations sont proposées autour du verger conservatoire et du rucher pédagogique. Pour tous renseignements, appelez l’association ARBRE au 06 03 35 63 77.

Renseignements :

Conseil Général des Alpes-Maritimes – Parcs Naturels Départementaux – Secteur Est

Route de la Revère – 06360 EZE

Tel : 04 89 04 54 80 (Accueil Maison de la Nature à Eze)

Site internet :

http://www.cg06.fr/fr/decouvrir-les-am/decouverte-des-milieux-naturels/les-parcs-naturels-departementaux/parc-vinaigrier/parc-du-vinaigrier/

Chef d’équipe des gardes nature : Jean-Christophe IMBERT

Mail : jcimbert@cg06.fr

Portable : 06 64 05 21 08

Carte d'identité du site

Commune(s) : NICE (06)

Surface protégée : 24.92 hectares

Protégé depuis : 1980

Nombre d'actes d'acquisition signés : 2

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don