Paysages

VAUVILLE - LES DEUX CAPS

Le village de Vauville, connu pour son château et son parc botanique, a fait la réputation de cette unité littorale qui s’étend sur 40 km entre la mare de Vauville et le cap de Carteret au nord-ouest du Cotentin. Empreints d’une atmosphère sauvage, de part et d’autre du cap de Flamanville, les immenses massifs dunaires de Biville et d’Hatainville constituent les plus spectaculaires « dunes perchées » d’Europe. Formées il y a 12 000 ans, notamment en raison de la remontée progressive du niveau marin après la dernière glaciation, elles composent un paysage lunaire balayé par le vent, dont le [...] Lire plus

Le village de Vauville, connu pour son château et son parc botanique, a fait la réputation de cette unité littorale qui s’étend sur 40 km entre la mare de Vauville et le cap de Carteret au nord-ouest du Cotentin. Empreints d’une atmosphère sauvage, de part et d’autre du cap de Flamanville, les immenses massifs dunaires de Biville et d’Hatainville constituent les plus spectaculaires « dunes perchées » d’Europe. Formées il y a 12 000 ans, notamment en raison de la remontée progressive du niveau marin après la dernière glaciation, elles composent un paysage lunaire balayé par le vent, dont le moutonnement de sable se pare tantôt de végétation dorée ou de pelouses parsemées de taches brunes, tantôt du vert tendre des fourrés ou du vert brunâtre des épineux. Plus en arrière, les versants des vallées encaissées s’habillent de landes, de prairies et de champs de labour, quadrillés des= haies basses et bocagères. Les protections réglementaires et l’intervention ancienne du Conservatoire du littoral ont permis de préserver le caractère naturel de l’ensemble de la côte, à l’exception toutefois d’un vaste espace industriel occupé par la centrale nucléaire de Flamanville à proximité immédiate de la côte. 

Regards d'artistes

Jean-François Millet, Le Prieuré de Vauville, XIXe siècle
« Couché dans le sable, dans les dunes, à l’abri du vent. Par une échancrure je vois la mer glauque sous le ciel, sous le ciel laiteux ; à l’horizon, après une bande sombre, Jersey se détache dans un bleu de brume »

« Couché dans le sable, dans les dunes, à l’abri du vent. Par une échancrure je vois la mer glauque sous le ciel, sous le ciel laiteux ; à l’horizon, après une bande sombre, Jersey se détache dans un bleu de brume »

Rémy de Gourmont, Lettres à Sixtine, Éd. 10/18, Paris, 1921

Evolution de l'urbanisation

des dunes de Vauville aux dunes d'Hatainville.
1965 1965
2014 2014

Les dunes de Vauville et de Biville au nord, ainsi que les dunes d’Hatainville au sud, sont préservées du mitage de l’urbanisation sur ce tronçon littoral. Depuis 40 ans, les diverses acquisitions du Conservatoire du littoral et une gestion menée en partenariat avec les collectivités territoriales ont permis de protéger de vastes espaces naturels ayant aujourd’hui conservé leur aspect sauvage. 

Jouer la vidéo

Carte des paysages

  • Picto Pano paysage

    • Un paysage de grandes anses composées de grands champs dunaires, de part et d’autre du cap de Flamanville, et de petites vallées dans l’arrière-pays bocager

  • Picto Pano menace

    • La présence marquante de la centrale nucléaire de Flamanville

  • Picto Pano protection

    • 4 espaces naturels protégés par le Conservatoire du littoral ; 2 sites classés au titre de la loi de 1930 : Dunes de Biville (Opération Grand Site) et dunes d’Hatainville

Découvrez les unités littorales voisines :

Séquences paysages

En savoir plus

BRUNET Pierre (avec la collaboration de GIRARDIN Pierre), « Inventaire régional des paysages de Basse-Normandie », Conseil Régional de Basse-Normandie-Direction Régionale de l’Environnement, 2001