Paysages

COTE DES HAVRES

Depuis le cap de Carteret jusqu’à la pointe du Roc à Granville, la côte ouest du Cotentin se caractérise par une succession de huit havres : ceux de la Sienne et de l’Ay, grands et profonds ; ceux de la Vanlée, de Portbail et de Carteret, de dimension moyenne ; et trois autres plus petits en voie de comblement. Larges couloirs incurvés d’eau ou de sable à l’intérieur des terres, leur aspect dépend de leur taille et de leur degré de colmatage. Trait d’union entre ces échancrures plus ou moins profondes et effilées, la route côtière qui les relie dévoile tout au long de son parcours sinueux des [...] Lire plus

Depuis le cap de Carteret jusqu’à la pointe du Roc à Granville, la côte ouest du Cotentin se caractérise par une succession de huit havres : ceux de la Sienne et de l’Ay, grands et profonds ; ceux de la Vanlée, de Portbail et de Carteret, de dimension moyenne ; et trois autres plus petits en voie de comblement. Larges couloirs incurvés d’eau ou de sable à l’intérieur des terres, leur aspect dépend de leur taille et de leur degré de colmatage. Trait d’union entre ces échancrures plus ou moins profondes et effilées, la route côtière qui les relie dévoile tout au long de son parcours sinueux des points de vue remarquables sur un paysage marqué par la diversité de ses motifs et séquences, entre dunes végétalisées, champs légumiers, marais, petites stations balnéaires et arrière-pays bocager.

Regards d'artistes

Adolphe La Lyre, Carteret vu du château des Sirènes, fin du XIXe siècle
« Alexandre aime cette route plus que tout autre. À partir du Pont de la Roque jusqu’à Coutainville, la touristique suit le havre de la Sienne, épouse ses sinuosités, souligne ses immensités de bancs de sable délaissés par la mer. Sans les discerner puisque les écharpes de brume s’entêtent dans les creux, il sait que ces minuscules points blancs sont, ici des mouettes rieuses, là des goélands argentés et, à la limite de la laisse de mer, sans doute ces étonnants tadornes dans leur parure de clown. Les randonnées pédestres en solitaire lui ont enseigné la vie en ces lieux enchantés : le cri [...] Lire plus

« Alexandre aime cette route plus que tout autre. À partir du Pont de la Roque jusqu’à Coutainville, la touristique suit le havre de la Sienne, épouse ses sinuosités, souligne ses immensités de bancs de sable délaissés par la mer. Sans les discerner puisque les écharpes de brume s’entêtent dans les creux, il sait que ces minuscules points blancs sont, ici des mouettes rieuses, là des goélands argentés et, à la limite de la laisse de mer, sans doute ces étonnants tadornes dans leur parure de clown. Les randonnées pédestres en solitaire lui ont enseigné la vie en ces lieux enchantés : le cri des courlis fuyant l’intrus, le chant modulé des pipits maritimes ou l’aboiement des huîtriers pie courant après une bande de limicole. »

Bruno Moutard, Terre de Siennes, Epona, 2016

Evolution de l'urbanisation

depuis Portbail jusqu’au havre de la Vanlée.
1965 1965
2014 2014

Depuis 1965, l’urbanisation s’est étendue autour des stations balnéaires (Hauteville-sur-Mer, Agon Coutainville, Pirou Plage). L’action du Conservatoire du littoral a permis de limiter et contenir cette extension autour des massifs dunaires et des havres, qu’il protège avec le soutien de ses partenaires.

Jouer la vidéo

Carte des paysages

  • Picto Pano paysage

    • Une côte sableuse où se succèdent des havres (Carteret, Portbail, Surville, Lessay, Régneville, Vanlée), de vastes  massifs dunaires (Lindbergh, Annoville…) et de petites zones urbaines
    • Des zones humides en arrière de massifs dunaires et de champs légumiers
    • Une agriculture littorale tournée vers le maraîchage et l’élevage
    • Un arrière-pays bocager

  • Picto Pano menace

    • Des secteurs d’habitats légers de loisirs qui impactent la qualité des paysages
    • Des phénomènes d’érosion du trait de côte et d’engraissement des havres

  • Picto Pano protection

    • 21 sites naturels protégés par le Conservatoire du littoral
    • 4 sites classés au titre de la loi de 1930 : Havres de Lessay, de Régnéville et de la Vanlée ; dunes d’Annoville

Découvrez les unités littorales voisines :

Séquences paysages