ILE DE PINARELLU

Au sud du golfe de Pinarellu, détachée de Capu di Fora, l’île de Pinarellu est un petit promontoire surmonté d’une tour génoise à la silhouette carrée peu habituelle. Préservée de toute urbanisation, l’île est comme une respiration verte dans une région très marquée par les installations touristiques.  Elle appartient intégralement au Conservatoire du littoral.

Peu élevée, avec une altitude maximale de 52 mètres, son relief est relativement doux. Les formations rocheuses de son pourtour lui confèrent une note pittoresque. Sa situation privilégiée à l’avant-garde du littoral en a fait un point stratégique, à l’époque génoise, pour la protection de Porto Vecchio. L’île figure très tôt sur les cartes anciennes de la Corse où elle est désignée sous le nom de « l’isola de i Corsi » (l’île des corsaires).

Habitats et Flore

L’île compte quelques beaux bosquets de chênes verts. Elle est recouverte d’un maquis bas à lentisque, relativement dense, qui laisse place, à l’approche de la mer, à une végétation halophile adaptée au milieu rocheux : garrigues côtières à immortelle d’Italie et euphorbes, végétation spécifique à limonium des falaises côtières. 

Parmi les fleurs, le bel Iris Sisyrhinque aux pétales violets, l’étoile rose intense de la romulée et les inflorescences rose pâle du délicat silène velouté apportent leurs touches de couleur au paysage.

Faune

La tour et les habitats rocheux accueillent chaque année, en migration ou de passage, plusieurs espèces de chauves-souris, parmi lesquelles le Grand et le Petit Rhinolophe, le Minioptère de Schreibers, le Murin de Capaccini. On observe sur l’île deux geckos, le Phyllodactyle d’Europe et la Tarente de Maurétanie qui l’a colonisé récemment.

Une petite population de pigeons biset y a également trouvé refuge. L’île a aussi été utilisée pour y parquer des chèvres en hiver.

L’île étant peu accessible aux visiteurs, puisqu’il faut traverser à pied le bras de mer, aucune mesure spécifique de protection et gestion n’est mise en place.

Znieff île de Pinarellu 

Achevée vers 1595, la tour carrée de Pinarellu, l’une des huit tours de la juridiction de Bonifacio, faisait partie du système défensif mis en place par les Génois pour protéger le golfe de Porto Vecchio. Avec la tour de Porto, elle est la seule tour carrée du sud de la Corse. Bâtie à partir du granite prélevé sur le site, elle comporte deux étages couronnés d’un parapet qui ceint la terrasse supérieure. Une guérite complète l’architecture, dans l’angle sud-est. Elle mesure 13 mètres de haut, pour une assise de 9,5 mètres de large. Attaquée et brûlée en 1650 par les Barbaresques, comme toutes les autres tours du secteur, elle fut reconstruite pour reprendre du service jusqu’en 1738. Elle a été restaurée par le Conservatoire du littoral.

L’accessibilité à l’île est très limitée. Un sentier tracé dans le maquis permet d’accéder à la base de la tour.

Réglementation sur les terrains du Conservatoire du littoral : le camping, le bivouac, les feux, les dépôts de déchets et la circulation des véhicules à moteur sont interdits. 

LEFT
RIGHT

Carte d'identité du site

Commune(s) : ZONZA (2A)

Surface protégée : 18.57 hectares

Protégé depuis : 1981

Nombre d'actes d'acquisition signés : 1

Monument

Tous les sites de ce département

Tous les sites du littoral

Les sites à proximité

Faire un don