Paysages

Bloc Paysage

COTE BASQUE

La Côte basque se déploie de l’embouchure de l’Adour au nord, avec ses plages de sable blond et les pinèdes d’Anglet, à l’estuaire de la Bidassoa au sud. C’est au cœur de ce paysage littoral que la montagne pyrénéenne vient se perdre dans l’océan Atlantique. La côte s’étire en balcon sur les hautes falaises de flysch, que la tectonique a plissé, fracturé et redressé dans un élan vertical saisissant. Entre les falaises, les fleuves et l’océan ont ménagé des grèves de galets et des plages de sable fin dans de petites criques intimes ou le long de larges baies ouvertes sur l’océan. Vers [...] Lire plus

La Côte basque se déploie de l’embouchure de l’Adour au nord, avec ses plages de sable blond et les pinèdes d’Anglet, à l’estuaire de la Bidassoa au sud. C’est au cœur de ce paysage littoral que la montagne pyrénéenne vient se perdre dans l’océan Atlantique. La côte s’étire en balcon sur les hautes falaises de flysch, que la tectonique a plissé, fracturé et redressé dans un élan vertical saisissant. Entre les falaises, les fleuves et l’océan ont ménagé des grèves de galets et des plages de sable fin dans de petites criques intimes ou le long de larges baies ouvertes sur l’océan. Vers l’intérieur, le paysage se ferme sur la ligne des premières crêtes des Pyrénées, de laquelle se détache l’élégante silhouette de la Rhune, montagne sacrée et protectrice du peuple basque.
À ces paysages naturels exceptionnels répondent les paysages essentiellement urbains et balnéaires des villes de Biarritz, Saint-Jean-de-Luz ou Hendaye. À partir du milieu du XIXe siècle, elles ont accueilli les premiers adeptes des bains de mer et n’ont cessé dès lors de se développer au détriment des espaces naturels et des paysages remarquables de la côte, au point de constituer aujourd’hui une véritable conurbation.

Regards d'artistes

Albert Marquet, Hendaye, barque brune et mer vert-jade, 1926
Paris, Centre Pompidou-MNAM-CCI
« Les chemins qui, de ma maison, mènent au mouillage de mon navire, sont refleuris comme en juin. C'est là-bas, ce mouillage, au tournant de la Bidassoa, contre le pont de pierres rousses, décoré des écussons de France et d'Espagne, qui réunit, par dessus la rivière, les deux pays amis et sans cesse voisinant. […] Et les grands lointains d'Océan ou des Pyrénées qui, par dessus les haies, apparaissent en un déploiement magnifique, sont immobiles et bleus. Et de là-bas où je serai bientôt,  l'Euskualleria que j'ai habité six ans, m'apparaîtra, dans le recul infini, comme un tranquille pays [...] Lire plus

« Les chemins qui, de ma maison, mènent au mouillage de mon navire, sont refleuris comme en juin. C'est là-bas, ce mouillage, au tournant de la Bidassoa, contre le pont de pierres rousses, décoré des écussons de France et d'Espagne, qui réunit, par dessus la rivière, les deux pays amis et sans cesse voisinant. […] Et les grands lointains d'Océan ou des Pyrénées qui, par dessus les haies, apparaissent en un déploiement magnifique, sont immobiles et bleus. Et de là-bas où je serai bientôt,  l'Euskualleria que j'ai habité six ans, m'apparaîtra, dans le recul infini, comme un tranquille pays d'ombre et de pluie tiède, de hêtres et de fougères, où sonnent encore le soir, tant de vénérables cloches d'églises. »

Pierre Loti, Reflets sur la route sombre, Calmann-Lévy, Paris, 1893-1911

Evolution de l'urbanisation

des villes de Saint-Jean-de-Luz, Ciboure, Urrugne et Hendaye.
1965 1965
2014 2014

Positionnée entre les poches fortement urbanisées de Saint-Jean-deLuz et Hendaye, apparaît en violet et mauve la Cornique basque, les parcelles sombres étant déjà définitivement acquises et protégées par le Conservatoire du littoral.

Carte des paysages

  • Picto Pano paysage

    • Une côte largement urbanisée où alternent plages et hautes falaises

    • Des poches d’espaces naturels relictuels épargnés par l’urbanisation dont le plus vaste  est celui de la Corniche basque entre Ciboure et Hendaye


    • Une grande richesse géologique, paysagère et écologique

  • Picto Pano menace

    • Une importante pression urbaine et touristique de Biarritz à Hendaye, en passant par Anglet et Saint-Jean-de-Luz, environ 40 km de littoral très urbanisé

    • Une population de 200 000 habitants, multipliée par 3 ou 4 pendant l’été

    • Une érosion marine très forte : 25 cm en moyenne par an ; les valeurs moyennes de recul pour 2050 sont de l’ordre de 10 m et 27 m en incluant un événement de mouvement de terrain majeur (chiffres Observatoire de la Côte Aquitaine)

  • Picto Pano protection

    • 5 sites protégés par le Conservatoire du littoral 

    • 1 site classé au titre de la loi de 1930

Découvrez les unités littorales voisines :

Séquences paysages